• Album : FREE TIBET
      <b>FREE TIBET</b> <br />
  • novembre 2017
    L Ma Me J V S D
    « mai    
     12345
    6789101112
    13141516171819
    20212223242526
    27282930  
  • Archives

  • Visiteurs

    Il y a 2 visiteurs en ligne
  • Sondage

    Désolé il n'y a aucun sondage disponible actuellement.

La persécution des Ouïgours en Chine (1) (2)

Posté par cercletibetverite le 20 novembre 2014

l’émission du samedi 6 décembre 2014

http://www.franceinter.fr/emission-rendez-vous-avec-x-la-persecution-des-ouigours-en-chine-1

La persécution des Ouïgours en Chine (1)

  • La persécution des Ouïgours en Chine (1) (2) dans Chine 1051-xinjiang-655

Carte du Xinjiang ou Turkestan Oriental, Chine © Université de Laval (Canada) – 2014

On l’appelle la rébellion des parapluies… Cette révolte qui gronde à Hong Kong contre la tentative de mainmise de Pékin sur les fragiles institutions de l’ancienne colonie britannique. Mais, ailleurs, aux marches du gigantesque empire chinois, d’autres protestataires osent contester la toute puissance de l’état communiste… Au Tibet, bien sûr, où l’on observe toujours des immolations et où le pouvoir central peine à affirmer son autorité, malgré une imposante présence policière et militaire. Mais aussi dans une province dont on parle rarement, le Xinjiang ! Le Turkestan oriental, comme préfère l’appeler la population autochtone, car ce nom fait référence à son origine ethnique et historique. Mais on dit aussi Uyghouristan, c’est-à-dire le pays des Ouigours… On verra pourquoi avec Monsieur X.

Situé au nord-est, le Xinjiang est un gros morceau de Chine : un sixième de sa superficie  dont presque la moitié est constituée de déserts. Un territoire immense grand comme trois France. Mais qui n’est peuplé que de deux dizaines de millions d’habitants. Autant dire rien à l’échelle de la Chine… Et pourtant, cette province prend de plus en plus d’importance dans l’actualité chinoise car on impute aux Ouigours la plupart des actions terroristes qui sont perpétrés aujourd’hui en Chine. Dans le Xinjiang lui-même mais aussi à l’extérieur. Comme ce spectaculaire attentat-suicide qui a ensanglanté la place Tiananmen il y a un peu plus d’un an…

 

 

l’émission du samedi 13 décembre 2014

La persécution des Ouïgours en Chine (2)

  • C’est le Far West des Chinois : le Xinjiang, une province qui est donc située à l’Ouest de l’empire chinois et représente un sixième de son territoire… Pour compléter la comparaison, il n’y manque même pas de déserts… Mais aussi, comme dans les westerns, il s’y trouve des Indiens ! Ceux-là s’appellent les Ouigours. Et ce sont des empêcheurs de coloniser en paix… Et surtout des empêcheurs d’exploiter ! Car le Xinjiang, son nom chinois – les autochtones, eux, lui préfèrent l’appellation de Turkestan oriental – est riche, très riche. Son sous-sol recèle de formidables réserves de pétrole et de gaz. Et ces vastes zones désertiques ont permis aux Chinois d’y expérimenter leurs armes nucléaires… Bref, le territoire est l’objet de maintes convoitises. Mais ses Indiens, je veux dire les Ouigours, n’ont toujours pas accepté la colonisation chinoise qui a commencé au XVIIIème siècle. Une domination qui grignote peu à peu leur territoire, fait de ces turcophones des citoyens de seconde zone et, inéluctablement, diminue leur poids démographique. Au point que, bientôt, les Ouigours seront minoritaires dans leur propre pays…

Mais ils résistent. Et parfois très violemment : en manifestant ou même en perpétrant des attentats-suicides,  ils expriment de façon désespérée leur révolte. Mais face au rouleau-compresseur chinois, tant policier que militaire, les quelques millions de Ouïgours sont bien impuissants…

Monsieur X poursuit aujourd’hui son récit. Il souligne une donnée essentielle de ce conflit régional :les Ouigours  sont de culture musulmane. Et la répression qu’ils subissent, a poussé certains d’entre eux vers la pratique d’un islamisme radical… De là à présenter tous les Ouigours séparatistes comme de dangereux terroristes, il n’y a qu’un pas à franchir…

may-2014-ueruemqi-attack-voa-01 dans OuïghoursLa police déployée à l’aéroport d’Urumqi, capitale du Xinjiang, 25 mai 2014 © Fred Wong (VOA) – 2014

Publié dans Chine, Ouïghours, Turkestan oriental | Pas de Commentaire »

4/ -Turkestan oriental – Ilham Tohti privé de nourriture 10 jours

Posté par cercletibetverite le 1 juillet 2014

4/

Turkestan oriental

L’universitaire Ilham Tohti privé de nourriture pendant dix jours

L’avocat de l’intellectuel ouïgour a pu le rencontrer dans un centre de détention au Xinjiang.
 
Courrier International – South China Morning Post - 27 juin 2014
 
L'activiste ouigour et professeur d'université Ilham Tohti, le 12 juin 2010 (AFP PHOTO/Frederic J. BROWN) L’activiste ouigour et professeur d’université Ilham Tohti, le 12 juin 2010 (AFP PHOTO/Frederic J. BROWN) AFP

L’intellectuel ouïgour Ilham Tohti, arrêté à son domicile pékinois à la mi-janvier et dont on était sans nouvelles depuis, a été transféré dans un centre de détention du Turkestan oriental (Xinjiang), dans l’ouest du pays. Son avocat Li Fangping a annoncé le 25 juin sur son microblog avoir réussi à le rencontrer pour la première fois depuis son arrestation.

Selon l’avocat, cité par le South China Morning Post, Tohti dit avoir observé une grève de la faim dès son arrestation, le centre de détention pékinois ayant refusé de lui procurer de la nourriture halal. A la suite de quoi, il a reçu un morceau de galette, un œuf et du lait à chaque repas. Puis, à partir du 1er mars, aucune nourriture ne lui a été fournie pendant dix jours. Tohti, qui a aussi été mis aux fers pendant vingt jours, a perdu 16 kg, toujours selon l’avocat.

Tohti, enseignant d’économie à l’Université centrale des minorités, et qui a des positions modérées tout en militant en faveur de l’égalité des droits pour les Ouïgours, est accusé par les autorités chinoises de « séparatisme ».  

(Voir également la manifestation au Trocadéro samedi de la Communauté Ouïghoure de France en présence de Madame Rabia Kadeer, présidente du Congrès mondial des Ouïghours. Rassemblement qui s’est déroulé avec la participation des représentants des communautés asiatiques à Paris et qui avait pour objectif de dénoncer les exactions et le terrorisme de l’Etat chinois.)

Publié dans Turkestan oriental | Pas de Commentaire »

 

Nina |
Le blog de Choune |
Coordination pour la Défens... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | vrankennathalie
| Algérie, monde arabe
| Bienvenue à SAINT-CYR-SUR-M...