• Album : FREE TIBET
      <b>FREE TIBET</b> <br />
  • septembre 2017
    L Ma Me J V S D
    « mai    
     123
    45678910
    11121314151617
    18192021222324
    252627282930  
  • Archives

  • Visiteurs

    Il y a 1 visiteur en ligne
  • Sondage

    Désolé il n'y a aucun sondage disponible actuellement.

Pékin invite le dalaï-lama à « renoncer »

Posté par cercletibetverite le 15 avril 2015

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2015/04/15/97001-20150415FILWWW00018-pekin-invite-le-dalai-lama-a-renoncer.php

Pékin invite le dalaï-lama à « renoncer »

  • Home ACTUALITE Flash Actu
    • Par Le Figaro.fr avec Reuters
    • Mis à jour le 15/04/2015 à 06:52
    • Publié le 15/04/2015 à 06:50

Les autorités chinoises invitent le dalaï-lama à « renoncer à ses illusions » quant à l’issue des discussions sur le statut du Tibet et l’accusent de chercher à obtenir l’indépendance plutôt que l’autonomie, dans un livre blanc publié mercredi.

Des représentants du prix Nobel de la paix 1989 négocient avec Pékin depuis cinq ans, mais le dialogue a été perturbé par le renouvellement de l’exécutif chinois et la répression de la cause tibétaine.
Dans son livre blanc repris longuement par l’agence de presse officielle Chine Nouvelle, le gouvernement reproche au dalaï-lama et à ses partisans « un attachement sentimental au servage théocratique et féodal », doublé d’une méconnaissance de la réalité actuelle.

« Le Tibet fait partie de la Chine depuis l’Antiquité »

« La seule alternative sensée (…) est de reconnaître que le Tibet fait partie de la Chine depuis l’Antiquité, de renoncer à leur objectif de partition de la Chine et d’indépendance du Tibet.
« Le gouvernement central espère que le dalaï-lama renoncera à ses illusions au cours des années qui lui restent à vivre et qu’il acceptera la réalité », dit-il.
Agé de 79 ans, le chef spirituel des bouddhistes tibétains, vit en exil en Inde depuis sa fuite de Lhassa après l’échec d’un soulèvement en 1959.

Publié dans Chine, Dalai Lama | Pas de Commentaire »

Le 2 avril 1959: le dalaï-lama, qui a fui Lhassa, serait en sécurité

Posté par cercletibetverite le 2 avril 2015

Le 2 avril 1959: le dalaï-lama, qui a fui Lhassa, serait en sécurité

Dans la «Feuille d’Avis de Lausanne»On était sans nouvelle du chef spirituel tibétain, disparu lors de la révolte antichinoise de mars 1959.

Tenzin Gyatso peu après son arrivée en Inde.<br />

 

Tenzin Gyatso peu après son arrivée en Inde.

Image: RAYMOND DAROLLE/CORBIS

Par Gilles Simond Mis à jour il y a 36 minutes

Depuis une dizaine de jours déjà, les médias occidentaux se faisaient l’écho de la révolte des Tibétains contre les Chinois. Le 2 avril 1959, la Feuille d’Avis de Lausanne rassure les partisans du dalaï-lama Tenzin Gyatso, alors âgé de 24 ans. Le chef spirituel serait en sûreté, croit-elle savoir: «L’agence officielle de la Chine nationaliste (ndlr: Taïwan) a déclaré que le dalaï-lama avait atteint un repaire sûr au Tibet d’où il dirigerait personnellement la révolte contre les communistes chinois. (…) Les troupes et les avions communistes sont toujours à la recherche du dalaï-lama. Tous les monastères sont fouillés.»

Quelques jours plus tôt, dans les rues de Lhassa, ancienne capitale du royaume du Tibet devenue chef-lieu de la région autonome chinoise, la nouvelle selon laquelle les représentants de Pékin avaient décidé d’arrêter le dalaï-lama avait mis le feu aux poudres. Des Tibétains prirent les armes, prêts à défendre leur «dieu-roi». Des manifestants réclamaient le départ des Chinois et l’indépendance du Tibet. Le 19 mars, les troupes chinoises écrasèrent la révolte dans le sang, faisant des milliers de morts. A la fin du mois, on était toujours sans nouvelles précises du dalaï-lama. Certains le croyaient prisonnier dans son palais. D’autres le pensaient réfugié parmi les résistants et les tribus khampas. On saura plus tard qu’en réalité le dalaï-lama s’était enfui de Lhassa avec son entourage le 17 mars, et qu’après deux semaines d’une marche forcée harassante, il a atteint l’Inde, où l’asile lui fut accordé.

Une répression féroce
Dans cette même édition du 2 avril 1959, la Feuille cite les agences Reuter et AFP: «Selon une source tibétaine, les Chinois auraient fusillé ou pendu, après jugement sommaire, des centaines de Tibétains, à Lhassa. Les corps des suppliciés, pendus à des arbres, auraient été laissés exposés plusieurs jours. (…) On apprend (…) que les communistes chinois ont arrêté des milliers de Tibétains et les ont emmenés en camions, probablement dans des camps de concentration.»

Le quotidien vaudois évoque «le frère aîné du dalaï-lama, Thubten Norbu, âgé de 37 ans, qui s’est enfui du Tibet en 1950, et poursuit ses études depuis trois ans aux Etats-Unis. (…) Il a fait appel au monde libre pour qu’on aide autant que possible les milliers de réfugiés qui ont dû quitter leur patrie. (…) Thubten Norbu a en outre révélé qu’il avait vu son frère pour la dernière fois en Inde en 1956 (…). II ne sait pas non plus si son frère s’est volontairement joint aux rebelles, qui doivent tenter de le protéger des communistes: «Il n’était ni pour les communistes ni pour les rebelles. Il était pour le peuple tibétain.»

Articles parus le 2 avril 1959 dans la «Feuille d’Avis de Lausanne».
Archives consultables sur scriptorium.bcu-lausanne.ch (24 heures)

(Créé: 02.04.2015, 09h38)

 

 

Publié dans Dalai Lama | Pas de Commentaire »

Le dernier jour du dalaï-lama au Tibet

Posté par cercletibetverite le 31 mars 2015

http://actualites.sympatico.ca/curiosite/en-ce-jour-du/dalai-lama

Le dernier jour du dalaï-lama au Tibet

Par le 31 mars, 2015

 Le dernier jour du dalaï lama au Tibet

Le 31 mars 1959, après une quinzaine de jours de marche à travers l’Himalaya, Tenzin Gyatso, 14e dalaï-lama, quitte le Tibet pour se réfugier en Inde où il vit encore à ce jour.

Intronisé chef spirituel et temporel du Tibet à l’âge de 15 ans, le dalaï-lama accède au pouvoir à la suite de la prise de contrôle du Tibet par la République populaire de Chine dirigée par Mao Zedong.

Après avoir signé un accord avec la Chine, le jeune dalaï-lama tente désespérément de maintenir la paix, mais le durcissement de la politique chinoise augmente les tensions entre la population tibétaine et le nouvel occupant, forçant le chef spirituel à s’enfuir, déguisé en domestique, pendant la nuit du 17 mars 1959.

Au cours de ce périple dangereux, le dalaï-lama et ses fidèles compagnons affrontent des tempêtes de neige et de sable ainsi que des pluies diluviennes. Le trajet les force à traverser des cols couverts de plus de 6 000 mètres d’altitude. Tout au long de leur parcours, des messagers leurs rapportent des nouvelles dévastatrices de la répression chinoise. Quelques jours avant d’atteindre les frontières de l’Inde, le jeune chef combat une forte fièvre qui se transforme en dysenterie. Il traverse finalement la frontière sur le dos d’un dzo le 31 mars 1959.

On estime que plus de 100 000 personnes ont fui le Tibet à la suite du départ du dalaï-lama.

Voici des images du dalaï-lama lors de son arrivée en Inde

 

Image de prévisualisation YouTube

 

Le dalaï-lama est sur Twitter ! Voici quelques paroles de sagesse :

Le dernier jour du dalaï-lama au Tibet dans Dalai Lama

Dalai Lama         @DalaiLama Suivre

Idealistic as it may sound, altruism should be the driving force in business, not just competition and a desire for wealth.

 dans Dalai Lama
Dalai Lama         @DalaiLama Suivre

Being aware of a single shortcoming within yourself is far more useful than being aware of a thousand in someone else.

Dalai Lama         @DalaiLama Suivre

If we want to improve humanity, we have to start with individuals.

Publié dans Dalai Lama | Pas de Commentaire »

Le dalaï-lama doit se réincarner, dit la Chine

Posté par cercletibetverite le 17 mars 2015

http://quebec.huffingtonpost.ca/2015/03/17/le-dalai-lama-doit-se-reincarner-dit-la-chine_n_6886724.html

Le dalaï-lama doit se réincarner, dit la Chine

 

Publication: 17/03/2015 12:25 EDT Mis à jour: il y a 13 minutes

DALAI LAMA PRAYER

Le dalaï-lama doit se réincarner, dit la Chine dans Dalai Lama logo-rc-ca

Le dalaï-lama peut-il décider de ne pas se réincarner? Cette possibilité a été soulevée par le chef spirituel tibétain il y a six mois, et depuis, la question irrite au plus haut point le gouvernement chinois.

Un texte d’Yvan Côté

Pékin parle de profanation de la religion bouddhiste et a même traité du sujet lors de son très sérieux congrès annuel du parti communiste.

L’affaire n’est pas banale. En septembre, le dalaï-lama suggérait dans un journal allemand qu’il pourrait mettre fin à une tradition vieille de 500 ans en interrompant son cycle de réincarnation. Derrière la déclaration-choc se cache une stratégie à peine voilée du dalaï-lama pour empêcher la République populaire de Chine de nommer la personne qui lui succédera.

Lors d’un point de presse en marge du congrès du parti communiste, le responsable du comité des affaires ethniques et religieuses en Chine, Zhu Weiqun, a indiqué visiblement agacé par la question que le gouvernement communiste n’acceptera jamais un tel geste et que le dalaï-lama n’avait aucun droit sur sa succession.

« Les décisions concernant la réincarnation du dalaï-lama relèvent du gouvernement central. C’est une conspiration du dalaï-lama. La tradition se poursuivra qu’il le veuille ou non. » — Zhu Weiqun, responsable du comité des affaires ethniques et religieuses en Chine

Selon la tradition tibétaine, la responsabilité de désigner le nouveau guide spirituel revient à un conseil de maîtres réincarnés. Mais le conflit opposant le Tibet et Pékin a poussé le gouvernement communiste à formuler au cours des dernières années un stratagème afin de s’assurer de nommer lui-même son candidat.

La déclaration du dalaï-lama est-elle sérieuse? Personne ne le sait vraiment, mais plusieurs Tibétains pensent qu’il est ironique que le régime communiste, qui se dit athée, veuille maintenant s’immiscer dans le processus de nomination d’un leader spirituel.

Ce n’est pas la première fois que le dalaï-lama, qui a 79 ans, surprend la communauté internationale à propos de sa succession. Il y a quelques années il avait annoncé qu’il pourrait se réincarner en femme ou même en abeille. Tout pour empêcher le régime communiste de mettre un pantin à sa place pour mieux contrôler le Tibet.

 

Publié dans Dalai Lama | Pas de Commentaire »

Tibet : quand le Parti communiste veut avoir son mot à dire sur la réincarnation du dalaï-lama

Posté par cercletibetverite le 14 mars 2015

http://www.lepoint.fr/monde/tibet-quand-le-parti-communiste-veut-avoir-son-mot-a-dire-sur-la-reincarnation-du-dalai-lama-14-03-2015-1912792_24.php

Tibet : quand le Parti communiste veut avoir son mot à dire sur la réincarnation du dalaï-lama

Le Point – Publié le 14/03/2015 à 15:33

Le dalaï-lama imagine sa réincarnation en femme ou même en abeille… Un pied de nez aux autorités chinoises qui veulent imposer leur validation.

"Si un 15e dalaï-lama venait et faisait honte à la fonction, l'institution serait ridiculisée", estime le dalaï-lama.

« Si un 15e dalaï-lama venait et faisait honte à la fonction, l’institution serait ridiculisée », estime le dalaï-lama. © AFP PHOTO / SCANPIX DENMARK / CLAUS BECH

« La réincarnation du dalaï-lama doit être approuvée par le gouvernement central, et non par d’autres parties, y compris le dalaï-lama lui-même. Sans l’approbation du gouvernement central, sa réincarnation est illégale. » Non, ce n’est pas un gag. C’est ce que vient de déclarer très sérieusement Zhu Weiqun, le chef du Comité pour les affaires ethniques et religieuses du Comité national du PC chinois lors de la Conférence consultative politique du peuple chinois, l’organe consultatif politique suprême du pays.

En clair, pour Pékin, le dalaï-lama n’a pas son mot à dire sur sa réincarnation. Ce n’est pas lui qui décide, c’est le gouvernement chinois qui doit valider sa réincarnation. Pour appuyer son discours, Zhu Weiqun a même diffusé un document remontant à une « ordonnance en 29 articles pour une gouvernance plus efficace du Tibet« , promulguée en 1793, dans lequel l’empereur de Chine valide la réincarnation.

Derrière cette étonnante déclaration, il y a un bras de fer. Pékin tente de contrecarrer les récentes déclarations du dalaï-lama, qui a affirmé qu’il ne souhaitait pas avoir de successeur et que la tradition de réincarnation du bouddhisme tibétain cesserait après sa mort. De quoi rendre Pékin ivre de rage alors que les dirigeants chinois prétendent depuis des années vouloir désigner le successeur de celui qui a reçu le prix Nobel en 1999.

« L’institution serait ridiculisée »

Pour décrédibiliser les vues de Pékin sur le choix de son successeur, le dalaï-lama, âgé de 79 ans, multiplie les déclarations pour expliquer qu’une réincarnation organisée par la Chine n’aurait aucun sens. Récemment, il a ainsi expliqué que « l’institution du dalaï-lama existe maintenant depuis près de cinq siècles. Cette tradition peut s’arrêter avec le 14e dalaï-lama. Si un 15e dalaï-lama venait et faisait honte à la fonction, l’institution serait ridiculisée. » Et le chef religieux d’enfoncer le clou en déclarant qu’il ne voyait pas pourquoi il ne se réincarnerait pas en femme… ou même en abeille.

Pour couper court au diktat de Pékin, qui a déjà désigné plusieurs successeurs dans le passé, le dalaï-lama a de toute façon organisé sa succession et scindé son pouvoir en deux. Il reste bien le chef spirituel des bouddhistes. Mais il a cédé en 2011 son pouvoir politique à un Premier ministre, élu au suffrage universel par la communauté en exil. Le premier titulaire du poste est le juriste Lobsang Sangay, actuellement en visite en France (il a été reçu par plusieurs députés) pour plaider la cause du Tibet et participer à un rassemblement à Paris commémorant le soulèvement avorté de 1959 à Lhassa contre l’occupation chinoise.

Publié dans Dalai Lama | Pas de Commentaire »

Le dalaï lama accusé par la Chine de profaner le bouddhisme

Posté par cercletibetverite le 10 mars 2015

http://www.lexpress.fr/actualite/monde/asie/le-dalai-lama-accuse-par-la-chine-de-profaner-le-bouddhisme_1659577.html

Le dalaï lama accusé par la Chine de profaner le bouddhisme

Par LEXPRESS.fr, publié le 09/03/2015 à  21:29

Le dirigeant du Tibet nommé par Pékin dénonce les déclarations du Nobel de la Paix. Le dalaï lama est accusé de blasphémer pour avoir déclaré qu’il doutait de la nécessité de sa réincarnation.

Le dalaï lama accusé par la Chine de profaner le bouddhisme

Le dalaï lama à Francfort en mai 2014.REUTERS/Ralph Orlowski

Sacrilège. Les déclarations du dalaï lama, suggérant qu’il n’aurait pas de successeur à sa mort sont une profanation du bouddhisme. La Chine officiellement communiste se dit « laïque », mais se pose en avocate de la réincarnation. Padma Choling, président du Comité permanent de l’Assemblée populaire de la région autonome du Tibet, a déclaré que la religion et l’histoire devaient être respectées. « Ce qu’il a déclaré est un blasphème contre le bouddhisme tibétain », a répondu ce responsable à l’issue d’une délibération avec d’autres députés tibétains lors de la session parlementaire annuelle à Beijing.

Interrogé en septembre dernier sur le fait de savoir si les Tibétains avaient toujours besoin d’un dalaï lama, il avait répondu: « L’institution du dalaï lama existe maintenant depuis près de cinq siècles. Cette tradition peut s’arrêter avec le 14e dalaï lama qui est très aimé ». « Si un 15e dalaï lama venait et faisait honte à la fonction, l’institution du dalaï lama serait ridiculisée ». En cause, la prétention de Pékin à choisir le successeur du guide spirituel tibétain en exil « Le titre de dalaï-lama est conféré par le gouvernement central », avait déjà déclaré une porte-parole en septembre dernier.

 

Le Tibet sous la botte de la Chine

Envahi militairement par la Chine dans les années 50, le Tibet est victime d’une colonisation massive qui menace sa population et sa culture.

image: http://static.lexpress.fr/medias_562/w_605,h_270,c_fill,g_north/tibet-5_287902.jpgLe dalaï lama accusé par la Chine de profaner le bouddhisme dans Dalai Lama tibet-5_287902

REUTERS/Issei Kato

En savoir plus sur http://www.lexpress.fr/actualite/monde/asie/le-tibet-sous-la-botte-de-la-chine_1629187.html#zC6ZDGSlMov2JXdj.99

Publié dans Dalai Lama | Pas de Commentaire »

Beijing, 6 février – La Chine s’ oppose à des pays étrangers recevant le Dalaï Lama

Posté par cercletibetverite le 6 février 2015

 

Beijing, 6 février – La Chine s’ oppose à des pays étrangers recevant le Dalaï Lama, un porte-parole du gouvernement a déclaré vendredi, un jour après que le président américain Barack Obama a tenu une première rencontre publique symbolique avec le chef spirituel tibétain en exil.

« Nous sommes contre les pays étrangers interférant dans les affaires intérieures de la Chine sous le prétexte de questions liées au Tibet », porte-parole chinois du ministère des Affaires étrangères Hong Lei a déclaré aux journalistes.

« Le dalaï-lama cherche le soutien de comtés étrangers pour réaliser sa fin politique, mais il ne peut pas réussir », Hong a dit, appelant le chef spirituel « un exilé politique qui a longtemps été engagé dans des activités séparatistes anti-Chine sous le prétexte de la religion » .

Lors d’un déjeuner de haut-profil de Washington prière jeudi, Obama couvert de louanges sur le lauréat du prix Nobel de la paix, qui est outragé par Pékin.

«Je tiens à offrir un accueil spécial à un bon ami», dit Obama – aussi un lauréat du prix Nobel – décrivant le Dalaï Lama comme « un puissant exemple de ce que signifie pratiquer la compassion. »

Beijing, 6 février - La Chine s' oppose à des pays étrangers recevant le Dalaï Lama, un porte-parole du gouvernement a déclaré vendredi, un jour après que le président américain Barack Obama a tenu une première rencontre publique symbolique avec le chef spirituel tibétain en exil.</p><br /><br />
<p>"Nous sommes contre les pays étrangers interférant dans les affaires intérieures de la Chine sous le prétexte de questions liées au Tibet", porte-parole chinois du ministère des Affaires étrangères Hong Lei a déclaré aux journalistes.</p><br /><br />
<p>"Le dalaï-lama cherche le soutien de comtés étrangers pour réaliser sa fin politique, mais il ne peut pas réussir", Hong a dit, appelant le chef spirituel "un exilé politique qui a longtemps été engagé dans des activités séparatistes anti-Chine sous le prétexte de la religion" .</p><br /><br />
<p>Lors d'un déjeuner de haut-profil de Washington prière jeudi, Obama couvert de louanges sur le lauréat du prix Nobel de la paix, qui est vilipendé par Pékin.</p><br /><br />
<p>«Je tiens à offrir un accueil spécial à un bon ami», dit Obama - aussi un lauréat du prix Nobel - décrivant le Dalaï Lama comme "un puissant exemple de ce que signifie pratiquer la compassion."

Publié dans Dalai Lama | Pas de Commentaire »

La Chine enquête sur des cadres communistes partisans du dalaï lama

Posté par cercletibetverite le 29 janvier 2015

http://www.lemonde.fr/asie-pacifique/article/2015/01/29/la-chine-enquete-sur-des-cadres-communistes-partisans-du-dalai-lama_4565492_3216.html

La Chine enquête sur des cadres communistes partisans du dalaï lama

Le Monde.fr | 29.01.2015 à 08h22

image: http://s2.lemde.fr/image/2015/01/29/534×267/4565493_3_767e_pekin-accuse-le-dalai-lama-en-exil-depuis_36b379f1661a306875e9c4edd4987467.jpgPékin accuse le dalaï lama, en exil depuis 1959 et lauréat 1989 du prix Nobel de la paix, d'œuvrer à l'indépendance du Tibet.

Pékin accuse le dalaï lama, en exil depuis 1959 et lauréat 1989 du prix Nobel de la paix, d’œuvrer à l’indépendance du Tibet. | AP/Bikas Das

Au Tibet, des responsables du Parti communiste chinois (PCC) ont rejoint clandestinement des organisations indépendantistes favorables au dalaï lama, révèle le Global Times, un quotidien officiel chinois.

« Ils paieront pour cela », lance dans un éditorial le Global Times, rendant compte d’une enquête de la commission d’inspection disciplinaire du PCC, selon laquelle 15 de ces cadres communistes, vraisemblablement tibétains, ont été placés sous enquête.

Pékin accuse le dalaï lama, en exil depuis 1959 et lauréat 1989 du prix Nobel de la paix, d’œuvrer à l’indépendance du Tibet, même si celui qui reste une figure vénérée des Tibétains, se borne à prôner davantage d’« autonomie culturelle » pour sa région.

Le journal balaie l’idée qu’il s’agirait là d’une campagne du PCC contre les « minorités ethniques » en son sein. Si des cadres du PCC « adoptent une attitude ambiguë sur la question de l’indépendance du Tibet et s’associent à des organisations indépendantistes et leur fournissent des renseignements », ils doivent être poursuivis, ajoute l’éditorial.

En novembre, Ye Dongsong, un responsable de la commission de discipline du PCC en tournée au Tibet, avait fait état d’« officiels se comportant en disciples du dalaï lama ou soutenant des thèses séparatistes », qui seraient « sévèrement sanctionnés ». Ce responsable de la police interne du PCC avait déploré que ces cadres du PCC « ne parvinssent pas à tenir des positions politiques fermes », avant de les accuser également de « corruption ».

L’Etat chinois tient le Tibet d’une poigne de fer, notamment depuis les violentes émeutes de 2008 à Lhassa, et en interdit l’accès aux correspondants étrangers. Depuis 2009, une vague d’immolations a fait plus de 130 victimes parmi les Tibétains, une forme de protestation inédite contre la mainmise de Pékin dans la région

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/asie-pacifique/article/2015/01/29/la-chine-enquete-sur-des-cadres-communistes-partisans-du-dalai-lama_4565492_3216.html#iiEeO6sjjJzzMEBT.99

Publié dans Dalai Lama, Tibet | Pas de Commentaire »

TIBET Peut-on se moquer du dalaï-lama ?

Posté par cercletibetverite le 13 janvier 2015

TIBET   Peut-on se moquer du dalaï-lama ?

Après l’attentat contre Charlie Hebdo, des Tibétains s’interrogent à leur tour sur la possibilité de ridiculiser la religion.

  • http://www.courrierinternational.com/article/2015/01/13/peut-on-se-moquer-du-dalai-lama
  • COURRIER INTERNATIONAL
  • 13 JANVIER 2015
  •  Le dalaï-lama en décembre 2014, en Italie - AFP/Andreas SolaroLe dalaï-lama en décembre 2014, en Italie – AFP/Andreas Solaro

« L’attentat contre Charlie Hebdo, qui était lié à un sentiment d’offense d’une sensibilité religieuse, nous fait réfléchir sur notre propre capacité à rire de notre religion », souligne un Tibétain dont le post est publié sur le blog de la poétesse tibétaine Woeser.

« Cela m’a fait réfléchir sur notre sensibilité religieuse, et sur le droit à ridiculiser la religion et ses figures », écrit Gesar Gyaltso. « Le Tibet a une longue tradition de la satire, et bien des manières de ridiculiser les grands et les puissants. Les chansons satiriques tibétaines sont comparables aux caricatures politiques. Nous sommes religieux, mais nous sommes aussi capables d’être critiques vis-à-vis de notre religion. »

L’auteur cite un proverbe pour appuyer sa réflexion : « Les bons grains poussent sur les rives des fleuves, les lamas naissent dans les familles riches. »

Les fesses qui sentent l’encens

Même la réincarnation du dalaï-lama peut être un sujet de plaisanterie, dit-il, à propos des circonstances de la naissance du treizième dignitaire, celui qui précéda le dalaï-lama actuel. « Dans le village de Dagpo, un poème a circulé : ‘Jour glorieux. A Dagpo, Mme Doring a les fesses qui sentent l’encens’. » Car des femmes au Tibet s’étaient mises à brûler de l’encens pour purifier leurs parties intimes, dans le vain espoir de concevoir le prochain dalaï-lama, explique l’auteur.

Personne ne s’est jamais offensé de tels textes, poursuit-il. Récemment, le quatorzième dalaï-lama a même reconnu dans une interview à la BBC qu’il était possible qu’un dalaï-lama fût « idiot ». « Il est regrettable que cette tradition satirique s’efface, et que l’on ait appris à s’offenser, à être moins critiques vis-à-vis de notre propre tradition. »

Publié dans Dalai Lama | Pas de Commentaire »

Les 18 règles de vie du Dalai-Lama à méditer

Posté par cercletibetverite le 6 janvier 2015

Les 18 règles de vie du Dalai-Lama à méditer

Les 18 règles de vie du Dalai-Lama à méditer dans Dalai Lama dalai01
1. Prenez en compte que le grand amour et les grandes réussites impliquent de grands risques. Le risque est impliqué dans chaque grande occasion de la vie. S’il n’y avait pas de risques, alors tout le monde agirait, ce qui rendrait les gens « ordinaires » et non « grands ». Démarquez-vous des autres comme celui qui peut non seulement prendre des risques, mais qui apprécie de le faire. 

2. Lorsque vous échouez, n’échouez pas la leçon.

Si vous oubliez ce que vous avez appris à ne pas faire, vous serez condamnés à répéter vos actions. Plus important encore, ne craignez pas l’échec. Car l’échec est le précurseur de la réussite. Rien de grand ne s’est accompli sans échec.

Le but de la vie n’est pas que nous soyons parfaits, mais que nous devenions la meilleure version possible de nous-même. Il est plus important d’être authentique qu’infaillible, et nous gagnons à écouter notre instinct. Les seules vraies erreurs sont celles que nous commettons à répétition. Les autres sont des occasions d’apprentissage.

 

3. Suivez les trois R :

Respect de soi – La confiance est la clé de la réussite et si une personne ne se respecte pas, vous ne pouvez pas croire en elle. Ainsi, si vous ne vous respectez pas, vous ne pouvez pas réaliser de grandes choses puisque vous ne pouvez respecter les autres.

Respect des autres – Et vous serez respectés en retour. Si vous ne retournez pas le respect des autres, certains présumeront qu’ils ne valent pas la peine d’être respectés, et de ce fait, ils ne se respecteront pas.

Responsabilité pour toutes vos actions – Vous êtes seul responsable de vos sentiments, de vos actions, de votre réussite, etc. Vous contrôlez totalement votre vie, il ne faut pas essayer de blâmer les autres pour ses erreurs et ses malheurs.

 

4. Rappelez-vous que ne pas obtenir ce que vous voulez est parfois un merveilleux coup de chance.

Essayer d’obtenir tout ce que vous désirez ne sera pas nécessairement bon pour vous dans le long terme. Si quelque chose semble ne jamais fonctionner, comme si le destin intervenait, pensez à lâcher prise et revenez y plus tard. L’Univers agit de façon mystérieuse et doit être digne de confiance.

 

5. Apprenez les règles pour savoir comment les transgresser correctement.

Les règles sont faites pour être transgressées. La plupart d’entre elles sont mis en place par les anciens établissements corrompus qui ne cherchent qu’à asservir et maintenir leur propre pouvoir. Quand il s’agit de transgresser les règles, faites-le correctement pour éviter les répressions. Mais par-dessus toutes choses, assurez-vous que vous le faites dans les règles. Si l’autorité n’avait jamais été remise en question, nous serions civilisation stagnante.

 

6. Ne laissez pas une petite dispute briser une grande amitié.

Évidemment, l’amitié est bien plus importante qu’une petite dispute, mais très peu de gens mettent cette règle en pratique. Vous devez également être en mesure de suivre la règle #7 pour pouvoir suivre la règle #6.

 

7. Lorsque vous réalisez que vous avez commis une erreur, prenez immédiatement des mesures pour la corriger.

Et ne laissez pas votre fierté faire obstacle à ces mesures. Pardonnez-vous et prenez-en l’entière responsabilité. Cela en dira long sur votre personne. Ce n’est pas le nombre de nos échecs qui déterminent notre réussite finale, mais notre capacité à en extraire de la sagesse, puis à passer à autre chose avec une énergie nouvelle.

Les erreurs sont neutres; nous pouvons en faire ce que nous voulons. Selon notre manière de les percevoir, elles nous accableront ou nous guideront vers le succès.

 

8. Passez un peu de temps seul chaque jour.

Peu importe ce que vous faites, passez au moins 30 minutes de votre journée seul dans un endroit calme. Cela vous donnera au moins une demi-heure pour observer ce qui se passe dans votre vie, de prendre conscience de qui vous êtes et de comprendre ce que vous voulez. Que ce soit à travers la prière, la méditation, le yoga ou le golf, ce rituel est un « must ».

 

9. Ouvrez vos bras au changement, mais ne laissez pas s’envoler vos valeurs.

Le monde est en constante évolution. Si vous n’êtes pas ouvert au changement, alors vous serez malheureux. Vous allez vous-même changer, mais cela ne veut pas dire que vos valeurs doivent changer aussi. Accueillez les nouveaux lieux, les nouveaux visages et les nouveaux amours, mais ne changez jamais ces parties importantes de vous-même, sauf si vous avez de bonnes raisons de penser que vous aviez tort d’y croire.

 

10. Rappelez-vous que le silence est parfois la meilleure réponse.

Le silence conduit à la contemplation détendue au cours de laquelle les émotions ont moins d’influence et où logique peut prendre le relais. Par exemple, si vous vous disputez avec un ami, garder le silence au lieu de riposter en vous emportant est plus efficace et mettra fin à la dispute beaucoup plus rapidement.

 

11. Vivez votre vie avec honneur.

De ce fait, lorsque vous vieillirez et vous regarderez en arrière, vous serez en mesure d’en profiter une seconde fois. Vous allez devoir vivre avec vos actions pour le reste de votre vie, alors pour vous épargner le regret et l’angoisse, vivez votre vie avec honneur à partir de maintenant. Les bonnes choses viennent et les bonnes personnes aussi. Vous ne serez jamais puni pour avoir agi avec intégrité.

 

12. Une atmosphère d’amour dans votre maison est le fondement de votre vie.

C’est la règle où vous avez le moins de contrôle. Comme dans la règle # 3, si vous respectez (aimez) votre famille, ils vous respecteront et vous aimerons en retour. Faites entrer l’amour dans votre maison. Faites briller les murs avec de la tendresse. Cela établira une base solide dans la vie de vos enfants.

 

13. Lorsque vous êtes en désaccord avec les êtres chers, concentrez-vous uniquement sur le présent.

Ne réveillez pas le passé. Le passé est constant, immuable. Réveiller le passé ne peut qu’apporter plus de douleur à la situation. Pardonnez les actions passées et concentrez-vous sur le présent.

 

14. Partagez vos connaissances.

On apprend tellement dans une vie. Partager vos connaissances avec les gens que vous rencontrez, cela ne peut que les aider. Plus important encore, partager vos échecs et vos expériences pour que les autres ne reproduisent pas les mêmes erreurs.

 

15. Soyez doux avec la terre.

La terre est l’endroit où nous vivons. Donc, cela devrait être évident. Blesser la terre c’est se blesser soi-même, l’avenir de vos enfants et de vos proches.

 

16.  Une fois par an Aussi souvent que possible, allez quelque part où vous n’êtes jamais allé auparavant.

Découvrez de nouveaux lieux et de nouvelles choses. Vous pourriez vous retrouver avec quelqu’un quelque part qui vous rend plus heureux. La Terre est si vaste avec des endroits uniques et magnifiques, pourquoi ne pas aller explorer un peu ?

 

17. Rappelez-vous que la meilleure des relations est celle dans laquelle votre amour pour l’autre dépasse vos propres besoins.

L’inverse peut être un indice que votre relation doit se terminer. Si vous avez besoin de quelqu’un plus que vous l’aimez, c’est un signe de dépendance, pas d’affection. Trouvez quelqu’un où l’amour est la force dominante et dans laquelle la relation est beaucoup plus épanouissante.

 

18. Jugez vos réussites d’après ce que vous avez eu à renoncer pour y arriver.

Décidez ce que vous voulez. Concevez votre vie idéale et foncez. Ne laissez aucune partie de ce rêve s’échapper, ainsi, vous ne vivrez jamais dans le regret. Tout est bon, car tout est utile –  dans la mesure où vous savez saisir les occasions d’apprentissage qui se présentent à vous.

Si vous percevez les expériences difficiles comme de mauvais présages, elles auront un impact négatif. Si vous les voyez comme des occasions de croître, vous saurez les transcender.

 

 

Publié dans Dalai Lama | Pas de Commentaire »

123
 

Nina |
Le blog de Choune |
Coordination pour la Défens... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | vrankennathalie
| Algérie, monde arabe
| Bienvenue à SAINT-CYR-SUR-M...