• Album : FREE TIBET
      <b>FREE TIBET</b> <br />
  • avril 2015
    L Ma Me J V S D
    « mar   mai »
     12345
    6789101112
    13141516171819
    20212223242526
    27282930  
  • Archives

  • Visiteurs

    Il y a 3 visiteurs en ligne
  • Sondage

    Désolé il n'y a aucun sondage disponible actuellement.
  • Accueil
  • > Tibet
  • > Népal: samedi matin d’angoisse pour Lobsang, à Valenciennes

Népal: samedi matin d’angoisse pour Lobsang, à Valenciennes

Posté par cercletibetverite le 27 avril 2015

Népal: samedi matin d’angoisse pour Lobsang, à Valenciennes     

Par la rédaction pour La Voix du Nord, Publié le 27/04/2015

par THÉODORE TERSCHLUSEN – PHOTO BRUNO FAVA

Il a eu très peur samedi au réveil, Lobsang Chonzor, l’artiste valenciennois originaire du Tibet. Mais sa sœur, domiciliée en Inde, tout près de la frontière népalaise, va bien. Pas de dégâts à Kalimpong. Mais là-bas les répliques d’après séisme continuent d’inquiéter. Heureusement que Lobsang peut « tchatter »

<br /><br /><br />
Lobsang, un œil sur CNN et l’autre sur son portable, est rivé aux nouvelles.</p><br /><br />
<p> » src= »http://static1.lavoixdunord.net/sites/default/files/imagecache/vdn_photo_principale_article/articles/ophotos/20150427/700642602_B975400714Z.1_20150427174736_000_G854DEQSM.3-0.jpg » width= »589″ height= »335″ /></div>
</div>
<figcaption>Lobsang, un œil sur CNN et l’autre sur son portable, est rivé aux nouvelles. </figcaption>
</figure>
<div>
<aside>
<div><!-- Proxistore AdBox 79407297 - VDN WEB Position1 //--></p>
<div id=

Népal: samedi matin d’angoisse pour Lobsang, à Valenciennes       dans Tibet

Le réveil a été un vrai cauchemar. Samedi matin, Lobsang Chonzor, le musicien tibétain qui a fait sa vie chez nous, découvre des messages d’amis indiens sur Facebook. Tremblement de terre important au Népal. Lobsang se jette sur sa TV, regarde CNN, la chaîne américaine d’infos en continu. Il voit des maisons anciennes effrondrées, à Katmandou. Comment ne pas penser à sa sœur, qui habite à Kalimpong, dans une vieille bâtisse en torchis, au nord de l’Inde ? Il saute sur son téléphone, l’appelle. Silence. L’essai suivant est fructueux. Elle et son fils vont bien. La maison aussi. Il n’y a eu à Kalimpong, sur ce bout de contrefort himalayen situé à proximité de Darjeeling, aucune victime et pas de dégâts.

Dimanche encore, une frayeur

Mais sur place, on a eu chaud. Lobsang est resté tout le week-end ou presque planté chez lui, un œil sur CNN, l’autre sur son mobile, où arrivent par We Chat, la messagerie instantanée chinoise. les petits mots de sa famille. Ce lundi, Lobsang y est encore. Sur CNN passe un énième reportage sur l’aide internationale, cette fois au départ de Dubaï. Au Tibet, que sa famille a quitté en 1959 au moment de la prise de pouvoir chinoise, il y a des séismes. «    Mais rarement aussi fort. Et brutal d’entrée. Personne n’a pu réagir    ».

L’inquiétude est toujours là, du fait des répliques. «     Dont l’une de magnitude 6,8 dimanche, dit Lobsang, presque aussi fort que samedi. J’ai dit à ma sœur de vérifier encore les soubassements de   la maison. Et de la quitter si nécessaire. Lors de la dernière réplique, elle était dehors à faire la vaisselle. Mon neveu a crié de peur à l’intérieur    ». Dans la modeste cité de Kalimpong aussi, l’aide s’organise. «   Les gens déposent de l’argent, des vêtements. Ils en auront besoin là-bas. À la télévision on ne voit que les dégâts à Katmandou. Mais il y a des villages isolés dans la montagne     ». 3900 morts, annonce CNN. Lobsang craint que le bilan soit bien plus lourd encore.

Laisser un commentaire

 

Nina |
Le blog de Choune |
Coordination pour la Défens... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | vrankennathalie
| Algérie, monde arabe
| Bienvenue à SAINT-CYR-SUR-M...