• Album : FREE TIBET
      <b>FREE TIBET</b> <br />
  • avril 2015
    L Ma Me J V S D
    « mar   mai »
     12345
    6789101112
    13141516171819
    20212223242526
    27282930  
  • Archives

  • Visiteurs

    Il y a 1 visiteur en ligne
  • Sondage

    Désolé il n'y a aucun sondage disponible actuellement.
  • Accueil
  • > Archives pour le Jeudi 16 avril 2015

RSF exige la libération de Gao Yu et l’abandon des charges à son encontre

Posté par cercletibetverite le 16 avril 2015

http://fr.rsf.org/rsf-exige-la-liberation-de-gao-yu-16-04-2015,47780.html

RSF exige la libération de Gao Yu et l'abandon des charges à son encontre

RSF exige la libération de Gao Yu et l’abandon des charges à son encontre

Publié le jeudi 16 avril 2015.

Reporters sans frontières (RSF) demande la remise en liberté de la journaliste de la Deutsche Welle Gao Yu, dont le procès pour “divulgation de secrets d’Etat” a débuté en novembre 2014. Les autorités ont annoncé qu’un verdict serait finalement annoncé le 17 avril au matin.

Journaliste reconnue et première lauréate du prix Guillermo Cano de l’Unesco en 1997, Gao Yu est détenue depuis le 24 avril 2014. La journaliste risque jusqu’à dix ans de prison pour avoir envoyé à son média une note interne du Parti communiste chinois (le document 9), considérée comme “secrète” selon les autorités chinoises alors qu’elle avait déjà été publiée sur la Toile.

A travers le verdict qui sera annoncé demain matin et le sort réservé à Gao Yu, la communauté internationale pourra mesurer jusqu’où les autorités sont prêtes à aller pour réprimer les voix indépendantes, déclare Benjamin Ismaïl, responsable du bureau Asie-Pacifique de Reporters sans frontières. Si elle est condamnée à une peine de prison, quelle qu’en soit la durée, des sanctions devront être prises. La communauté internationale ne doit pas donner plus longtemps un blanc-seing à Xi Jinping au nom des intérêts économiques qui la lie avec Pékin.

Peu après son arrestation, les aveux forcés de la journaliste avaient été diffusés sur la chaîne étatique China Central Television (CCTV). Lors de son procès qui s’est tenu le 21 novembre dernier, Gao Yu avait révélé avoir cédé sous le poids des menaces contre son fils.

Son arrestation avait marqué le début du durcissement des autorités envers toute voix dissidente à quelques semaines des 25 ans des commémorations de Tian’anmen. Plusieurs centaines de citoyens, activistes, écrivains, poètes, journalistes et blogueurs ont été détenus pour s’être exprimé sur les événements terribles du 4 juin 1989 ou simplement avoir relayé des informations à ce sujet, toujours considéré tabou par le gouvernement.

La Chine se situe à la 176e place sur 180 pays dans le Classement mondial de la liberté de la presse 2015 établi par Reporters sans frontières.

Publié dans Chine | Pas de Commentaire »

 

Nina |
Le blog de Choune |
Coordination pour la Défens... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | vrankennathalie
| Algérie, monde arabe
| Bienvenue à SAINT-CYR-SUR-M...