• Album : FREE TIBET
      <b>FREE TIBET</b> <br />
  • avril 2015
    L Ma Me J V S D
    « mar   mai »
     12345
    6789101112
    13141516171819
    20212223242526
    27282930  
  • Archives

  • Visiteurs

    Il y a 1 visiteur en ligne
  • Sondage

    Désolé il n'y a aucun sondage disponible actuellement.
  • Accueil
  • > Archives pour le Samedi 11 avril 2015

Chine. Soyez politiquement correct, même en privé

Posté par cercletibetverite le 11 avril 2015

http://www.courrierinternational.com/article/chine-soyez-politiquement-correct-meme-en-prive

Chine. Soyez politiquement correct, même en privé 

Publié le 10/04/2015 – 13:02

Un présentateur réputé peut-il être mis en disgrâce du jour au lendemain en raison d’une blague ? Tout est possible en Chine.

Blaguer, oui, mais il faut rester politiquement correct ! BI Fujian, star de la télévision chinoise, présentateur vétéran de CCTV, préside depuis plusieurs années la soirée de gala du nouvel an chinois. Une soirée dont les présentateurs sont, sans aucun doute, politiquement correct.

Mais non ! Une vidéo mise en ligne le 6 avril a cassé toutes ces illusions. M. BI a chanté un fameux morceau de l’opéra révolutionnaire Zhiqu weihushan (La montagne du tigre prise d’assaut), dans un dîner privé, en modifiant quelques mots et en ajoutant deux brefs commentaires se moquant de Mao Tsé-toung et du Parti communiste chinois (PCC).
Image de prévisualisation YouTube

Video of 6MH76LtZEWA

La sanction est tombée rapidement. Le très puissant courant d’extrême gauche a saisi  immédiatement cette occasion, d’innombrables insultes ont surgi partout dans les réseaux sociaux. Pourtant, M. Bi est une personne “neutre”, estiment des internautes. “Il n’a jamais montré ses opinions politiques, il est allé aux dîners de gauche comme de droite”, analyse dans son weibo Wang Jiangyu, vice-directeur du centre de recherche sur les lois asiatiques, de l’université publique de Singapour.

Toutefois, pendant la nuit du 7 avril, la télévision centrale de la Chine, CCTV, a publié un bref communiqué annonçant la suspension de tous les programmes de M. Bi sur toutes les chaînes de CCTV pendant quatre jours, rapporte le site Fenghuang wang. Le lendemain, la télévision a diffusé une nouvelle déclaration, affirmant que, venant d’un présentateur de CCTV, les paroles de Bi Fujian ont provoqué de “graves répercussions sociales”. “Nous enquêtons minutieusement et traitons sérieusement cette affaire selon la réglementation”, insiste CCTV .

La confiance perdue

Le site web du Quotidien de la jeunesse de Chine, a aussitôt déclenché une croisade. Dans son éditorial BI Fujian doit des excuses au peuple chinois”, le site a sonné le tocsin : “Mao Tsé-toung est le grand homme de son époque. Il est le fondateur de la république. S’il n’y avait pas eu Mao Tsé-toung, il n’y aurait pas de PCC.”

Or, parmi les plus de 20 000 commentaires concernant cet éditorial, le plus récurrent est : “Je lui ai déjà pardonné, il n’est pas nécessaire qu’il me présente ses excuses.”  He Weifang, professeur de droit à l’université de Pékin, a exprimé pour sa part son incompréhension sur weibo : “Les plaisanteries d’une soirée entre amis, dont quelques mots irrespectueux, font-ils un coupable ?”

Contrairement à cet éditorial, beaucoup d’internautes s’inquiètent du fait qu’une telle ambiance de susceptibilité  et de dénonciation s’installe. “La publication de cette vidéo détruit la confiance de base dans la société … une fois cette confiance perdue, cela devient l’enfer”, déplore Wang Zhi’an, un homme de médias. “Désormais, oserons-nous discuter joyeusement pendant les repas ?” se demande Sina, le portail d’information.

Il reste une question pour les curieux : qui a mis cette vidéo privée en ligne ? Des Chinois se sont déjà embarqués dans cette recherche. Une grande question nationale.

 

Publié dans Chine | Pas de Commentaire »

Une nonne tibétaine s’immole par le feu

Posté par cercletibetverite le 11 avril 2015

http://www.20minutes.fr/monde/1584259-20150411-nonne-tibetaine-immole-feu

Monde

TIBET

Mercredi, un haut cadre du Parti communiste chinois a appelé à évaluer «le patriotisme» des moines et nonnes bouddhistes et à installer le drapeau rouge de la République populaire sur les monastère…

Une nonne tibétaine s’immole par le feu

Un moine tibétain à Pékin, le 19 mars 2015.
Un moine tibétain à Pékin, le 19 mars 2015. – WANG ZHAO / AFP

M.C. avec AFP

    • Publié le 11.04.2015 à 07:18
    • Mis à jour le 11.04.2015 à 07:18

Elle «a lancé un appel en faveur du retour du dalaï lama». Une nonne tibétaine est probablement décédée après s’être immolée par le feu pour protester contre la domination chinoise sur la région de l’Himalaya, d’après des organisations de défense des droits de l’Homme et des médias.

Yeshi Khando marchait autour du monastère de Kardze, faisant une prière couramment pratiquée dans le bouddhisme tibétain quand elle se serait immolée près du poste de police régional de Ganzi.

130 Tibétains se sont immolés par le feu en Chine depuis 2009

La religieuse, âgée de 47 ans, a souhaité «une longue vie» au dalaï lama, le maître spirituel du Tibet en exil, rapporté Radio Free Asia (RFA), financée par les Etats-Unis. «Elle a également lancé un appel en faveur de la liberté du Tibet», a ajouté la RFA, qui a affirmé que que les personnes présentes ne pensaient pas que Yeshi Khando puisse survivre. Son corps a été rapidement emporté par les forces de sécurité et sa famille a été convoquée par la police.

Mercredi, un haut cadre du Parti communiste chinois (PCC) au Tibet, Chen Quanguo, a appelé à évaluer «le patriotisme» des moines et nonnes bouddhistes et à installer le drapeau rouge de la République populaire sur les monastères. 130 Tibétains se sont immolés par le feu en Chine depuis 2009 et la plupart ont péri, selon ICT et RFA. Les immolations ont connu un pic en novembre 2012 lors de la préparation du Congrès du parti communiste chinois, mais ont été moins nombreuses depuis.

Publié dans Tibet | Pas de Commentaire »

 

Nina |
Le blog de Choune |
Coordination pour la Défens... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | vrankennathalie
| Algérie, monde arabe
| Bienvenue à SAINT-CYR-SUR-M...