• Album : FREE TIBET
      <b>FREE TIBET</b> <br />
  • février 2015
    L Ma Me J V S D
    « jan   mar »
     1
    2345678
    9101112131415
    16171819202122
    232425262728  
  • Archives

  • Visiteurs

    Il y a 1 visiteur en ligne
  • Sondage

    Désolé il n'y a aucun sondage disponible actuellement.
  • Accueil
  • > Archives pour le Samedi 7 février 2015

Une loi réglemente les funérailles célestes

Posté par cercletibetverite le 7 février 2015

http://www.tibet-info.net/www/Une-loi-reglemente-les-funerailles.html#.VNZmKfmG9qU

Une loi réglemente les funérailles célestes

vendredi 6 février 2015 par Monique Dorizon , Rédaction

Le Congrès du peuple, organe législatif local de la « Région Autonome du Tibet« , a terminé sa session annuelle le 23 janvier 2014 avec l’adoption d’une loi portant sur les funérailles célestes, tradition tibétaine laissant le corps des morts aux vautours, a rapporté Xinhua , agence officielle de presse.

L’article précise que la loi a été rendue nécessaire par la controverse qui a surgi après que des guides ont commencé à amener des groupes de touristes pour assister à la cérémonie.

La région possède déjà une règle provisoire interdisant le tourisme, la photographie et l’enregistrement par vidéo de ces lieux de sépulture ou la publication d’articles et de photos décrivant les rituels. Mais apparemment, cette règle adoptée par le gouvernement régional en 2005 n’a jamais été appliquée de manière efficace et il reste difficile de savoir si la nouvelle loi changera beaucoup de choses.

Xinhua précise que la nouvelle loi faite pour mieux réglementer les funérailles célestes occulte des questions telles que la gestion du site, la protection de l’environnement et le choix des hôtes pour le rituel. L’article parle de Samdrup, fonctionnaire du Comité permanent de l’Assemblée populaire régionale, disant : « Ce sera la première fois que le Tibet réglementera les funérailles célestes en utilisant la législation, preuve de respect, et offrira une protection à cette tradition millénaire« .

La loi traitera les plaintes concernant certains agents de voyage qui ont manqué de respect vis-à-vis de la tradition en organisant des visites sur les lieux de funérailles célestes.

On ne sait pas pourquoi ces plaintes ne pouvaient pas être traitées dans le cadre de la règle provisoire de 2005. Souvent, en Chine, le problème n’est pas l’absence de lois, mais la difficulté à les mettre en œuvre car le Parti détermine et interprète les lois comme il l’entend, y compris en les ignorant complètement.

Source : The Tibetan Review , 24 janvier 2015

Publié dans Tibet | Pas de Commentaire »

Augmentation de 30% de la population han au Tibet avant 2020

Posté par cercletibetverite le 7 février 2015

http://www.tibet-info.net/www/Augmentation-de-30-de-la.html#.VNZl3vmG9qU

Augmentation de 30% de la population han au Tibet avant 2020

samedi 7 février 2015 par Monique Dorizon , Rédaction

Le gouvernement chinois a annoncé un plan visant à augmenter la population urbaine de la région de 30 % d’ici 2020. Ce plan implique le déplacement d’environ 280 000 Chinois hans au Tibet.
Le transfert de colons chinois hans au Tibet est la plus grande menace pour la survie de l’identité religieuse, culturelle et nationale du peuple tibétain. Les Tibétains considèrent que la ligne dure des politiques répressives de la Chine a fait d’eux une minorité dans leur propre pays, les privant d’emplois, subissant une discrimination à l’encontre de leurs culture et religion, et niant leurs droits politiques et économiques.

La population urbaine du Tibet a augmenté de façon spectaculaire depuis les années 1980, lorsque la Chine a lancé un « projet stratégique national de développement de l’Ouest«  [1] , après la Révolution culturelle.

Avant le lancement de cette campagne, moins de 300 000 personnes vivaient dans 31 villes du Tibet. Selon les estimations chinoises pour 2013, plus de 740 000 personnes vivent aujourd’hui dans 140 villes. Le nouvel assaut portera ce nombre à plus d’un million de Chinois.
La majorité des nouveaux résidents du Tibet sont des Chinois hans. La population chinoise a augmenté dans toutes les régions tibétaines depuis que la Chine a envahi le Tibet en 1959.
Dans la capitale administrative de la « Région Autonome du Tibet« , Lhassa, les Chinois sont plus nombreux que les Tibétains dans une proportion de 3 à 1, alors qu’en 1990 il n’y avait que 81 200 Chinois dans toute la « Région Autonome du Tibet« .
En plus de la population résidente chinoise comprise dans les chiffres du gouvernement, il y a aussi de 300 000 à 500 000 Chinois installés au Tibet (150 000 à 250 000 dans la « Région Autonome du Tibet« ) en tant que cadres, personnel administratif, et membres de la police ordinaire ou militaire.

Lors d’une réunion, le Président du Gouvernement régional tibétain, Lobsang Gyaltsen [2], a déclaré que le Tibet demeurait à la traîne de nombreuses régions chinoises, et en particulier dans le domaine de l’urbanisation.
Lobsang Gyaltsen a dit aussi que le Tibet a voulu améliorer les services publics dans les zones urbaines afin d’inciter davantage de personnes à venir au Tibet, et stimuler les économies locales.

« Au total, 7 970 000 personnes, dont 5 560 000 Tibétains et 2 410 000 appartenant à d’autres groupes ethniques vivent maintenant dans les zones tibétaines, comprenant 10 « Préfectures autonomes » pour les Tibétains et celles où des Tibétains sont mélangés avec d’autres groupes ethniques, et deux « districts autonomes » [3], situés dans les Provinces du Qinghai, Sichuan, Yunnan, Gansu et la Région Autonome du Tibet« , est-il mentionné dans un article publié en 2010 par le Centre d’information pour la Chine et le Tibet, citant des statistiques officielles.

L’article ajoutait que le « Mémorandum sur l’autonomie véritable pour le peuple tibétain«  [4], que les représentants tibétains ont soumis à la Chine, brigue un total de plus de « 2,5 millions de kilomètres carrés » où vivent  »31 millions de personnes dont 25 millions de Hans et autres groupes ethniques dans les zones couvrant « presque tout le Qinghai, la moitié du Sichuan et celle du Gansu, un quart du Yunnan et la partie sud du Xinjiang » ».

L’ Administration centrale tibétaine à Dharamsala a exhorté à plusieurs reprises les autorités chinoises du Tibet à s’attaquer aux véritables griefs du peuple tibétain pour soulager leurs souffrances et à mettre fin à sa répression politique, à la persécution religieuse, l’assimilation culturelle, la marginalisation économique et à la destruction de l’environnement au Tibet, qui restent les causes principales des formes radicales de protestation, y compris les auto-immolations.

Source : The Tibet Post , 24 janvier 2015.

Publié dans Tibet | Pas de Commentaire »

WEB Pour les internautes chinois, fini l’anonymat

Posté par cercletibetverite le 7 février 2015

http://www.courrierinternational.com/revue-de-presse/2015/02/06/pour-les-internautes-chinois-fini-l-anonymat

WEB    Pour les internautes chinois, fini l’anonymat

Pékin va désormais imposer aux internautes chinois de livrer leur vrai nom. Pour nombre d’entre eux, il s’agit surtout de censure et de contrôle supplémentaire de la liberté d’expression.
  • 6 FÉVRIER 2015
  •   Dessin de StephffDessin de StephffDroits réservés

A partir du 1er mars 2015, les 650 millions d’internautes chinois devront donner leur vrai nom lorsqu’ils créeront un blog ou un compte sur les forums ou les réseaux sociaux comme Weibo et Wechat. Le Bureau national de l’information sur Internet a en effet publié le 4 février un « règlement sur l’identité des comptes Internet » prévoyant cette mesure.

Affichage au choix

Ce nouveau règlement, annoncé depuis plusieurs années, doit répondre aux « dix problèmes majeurs de l’Internet chinois » identifiés par le Bureau, selon le site officiel Renmin Wang. Entre autres : « l’usurpation de la qualité d’organisme du Parti ou de l’Etat pour fourvoyer l’opinion ; la diffusion de fausses informations au nom d’un média existant ; la propagation d’images et de contenus pornographiques par le nom et l’avatar de l’utilisateur ; la diffusion d’informations illégales ». Le principe sera désormais l’inscription sous son vrai nom, avec le choix d’un affichage du vrai nom ou d’un pseudonyme au gré de l’utilisateur, ce qui respecte sa volonté, justifie un responsable du Bureau.

Pour Xu Feng, responsable de l’Administration des réseaux mobiles du Bureau national de l’information sur Internet, plus de 80 % des utilisateurs du site de messagerie instantanée Wechat sont déjà inscrits sous leur vrai nom, et plus de 90 % pour les autres outils de même type, rapporte le journal pékinois Xinjing Bao.

Quelles garanties pour la liberté d’expression ?

A l’opposé, pour Liu Xiaoyuan, célèbre avocat chinois défenseur des droits de l’homme cité par le quotidien taïwanais Tsuyu Shihpao (Liberty Times) :  »L’absence de critères cohérents de ce règlement risque de faciliter la répression de la liberté d’expression par les autorités chinoises. »

L’introduction de cette nouvelle réglementation inquiète les internautes, mais pas uniquement. Le Chongqing Chenbao, journal du matin de la ville de Chongqing, argue ainsi dans un éditorial que « le régime du vrai nom est une épée à double tranchant car il peut provoquer de graves effets secondaires, comme la révélation involontaire de l’identité des internautes, des représailles entre internautes en désaccord, l’augmentation des inscriptions avec une fausse identité, etc. »

De leur côté, les médias officiels essayent de calmer la controverse. Ainsi, l’éditorialiste du site d’information juridique Fazhi Wang, Zhu Wei, justifie ce règlement : « Certaines personnes s’inquiètent peut-être du fait que la liberté d’expression sur le web soit restreinte par le système de déclaration du vrai nom. En fait, c’est mal le comprendre. » Selon lui, « le régime du vrai nom ne limitera pas la liberté d’expression, mais favorisera au contraire le développement de l’expression sur le web ».

Publié dans Chine | Pas de Commentaire »

 

Nina |
Le blog de Choune |
Coordination pour la Défens... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | vrankennathalie
| Algérie, monde arabe
| Bienvenue à SAINT-CYR-SUR-M...