• Album : FREE TIBET
      <b>FREE TIBET</b> <br />
  • janvier 2015
    L Ma Me J V S D
    « déc   fév »
     1234
    567891011
    12131415161718
    19202122232425
    262728293031  
  • Archives

  • Visiteurs

    Il y a 1 visiteur en ligne
  • Sondage

    Désolé il n'y a aucun sondage disponible actuellement.
  • Accueil
  • > Archives pour le Samedi 24 janvier 2015

Publication d’un dictionnaire encyclopédique de la langue tibétaine

Posté par cercletibetverite le 24 janvier 2015

http://www.tibet-info.net/www/Publication-d-un-dictionnaire.html#.VMPwBNKG-z4

Publication d’un dictionnaire encyclopédique de la langue tibétaine

Publication d’un dictionnaire encyclopédique de la langue tibétaine dans Tibet Tibetan-Encyclopedia

 

vendredi 23 janvier 2015 par Rédaction , Monique Dorizon

Au cours de l’année 2015, la Chine va entamer la publication d’un dictionnaire encyclopédique de la langue tibétaine, le premier en son genre, a rapporté l’agence de presse officielle Xinhua, le 8 janvier 2014.

Au total, le dictionnaire comprendra 13 volumes portant sur des sujets tels que la technologie, la médecine, la phonologie, le bouddhisme, la philosophie Nyaya, la rhétorique, la phraséologie, la prosodie, le théâtre, l’astrologie, la littérature tibétaine, le Bön [1] et la culture tibétaine, a annoncé Gyangkar, de la Maison d’édition ethnique de Chine, éditeur du dictionnaire.

Gyangkar a précisé que les trois premiers volumes du dictionnaire seraient publiés d’ici la fin de cette année 2015, les volumes restants devant paraître d’ici 2018.
Le travail de compilation du dictionnaire a commencé en 2006 avec la participation de plus de 10 experts en langue tibétaine de Pékin et « de grandes régions de langue tibétaine de la Chine« . Ce livre de référence le plus complet de la langue tibétaine avec environ 150 000 entrées, trois fois plus que le dictionnaire tibétain-chinois publié en 1985, comprendra 9 000 nouveaux mots et 60 000 termes techniques.

Une importante critique formulée à l’encontre de ce nouveau dictionnaire encyclopédique peut être que la plupart, sinon tous les nouveaux mots, seront une traduction directe du chinois, reflétant la culture et la pensée communistes chinoises dominantes, plutôt que d’être typiquement tibétains dans l’approche de la compréhension et de l’expression des significations.

En effet, Trinley Qoizha, 78 ans, compilateur du dictionnaire et qui avait également travaillé sur le dictionnaire de 1985, a dit : « Les mots nouveaux reflètent le développement rapide du Tibet en termes de politique, économie, culture et éducation« .
L’article de Xinhua décrit le tibétain comme l’une des langues les plus anciennes de Chine, datant du VIIe siècle, actuellement « utilisée par environ 8 millions de personnes dans la région tibétaine de la Chine et les pays voisins, Inde, Népal et Bhoutan« .

Source : Tibetan Review, 12 janvier 2015.

 

Publié dans Tibet | Pas de Commentaire »

Les Chinois arrivent dans le vignoble languedocien

Posté par cercletibetverite le 24 janvier 2015

http://www.ladepeche.fr/article/2015/01/24/2035634-les-chinois-arrivent-dans-le-vignoble-languedocien.html

Les Chinois arrivent dans le vignoble languedocien

Publié le 24/01/2015 à 07:35

Aude

Après le bordelais, des investisseurs de Chine, premier pays consommateur de vin au monde, ont signé cette semaine une première acquisition d’un domaine viticole dans le Languedoc.

Les Chinois arrivent dans le vignoble languedocien dans Chine empty

Le Château de La Bastide et ses 200 hectares, situés dans la commune d’Escales (Aude), ont été acquis pour un montant non précisé par l’entreprise HBC International Wine Assets Management, basée à Pékin et Hong Kong.

Domaine recommandé par le Parker

C’est la première fois que des Chinois s’intéressent à cette région. Le Château La Bastide, dont les vignes étaient déjà signalées sur des relevés topographiques de 1770, produit chaque année 300 000 à 400 000 bouteilles, vendues en quasi-totalité à l’étranger.

Ce domaine, recommandé notamment par le guide des vins Parker à l’international, «a du potentiel», selon l’investisseur cité par Mme Gao.

Il entend développer le site, conserver son personnel et surtout maintenir la continuité des produits.

Les Chinois, qui ont eux-mêmes commencé à produire du vin, sont propriétaires depuis 1997 d’une centaine de domaines dans le Bordelais, sur les 7 400 propriétés de la région, indique Laurence Lemaire, auteure du livre publié l’an dernier, «Le vin, le Rouge, la Chine».

La Dépêche du Midi

Publié dans Chine | Pas de Commentaire »

 

Nina |
Le blog de Choune |
Coordination pour la Défens... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | vrankennathalie
| Algérie, monde arabe
| Bienvenue à SAINT-CYR-SUR-M...