• Album : FREE TIBET
      <b>FREE TIBET</b> <br />
  • janvier 2015
    L Ma Me J V S D
    « déc   fév »
     1234
    567891011
    12131415161718
    19202122232425
    262728293031  
  • Archives

  • Visiteurs

    Il y a 1 visiteur en ligne
  • Sondage

    Désolé il n'y a aucun sondage disponible actuellement.
  • Accueil
  • > Archives pour le Vendredi 16 janvier 2015

Bonnes nouvelles pour nos amis tibétains de Conflans-Sainte-Honorine ( Graines d’Avenir )

Posté par cercletibetverite le 16 janvier 2015

 dans Tibet

Bonnes nouvelles pour nos amis tibétains
de Conflans-Sainte-Honorine

Merci à tous !

L’élan de solidarité a donné ses fruits : tous les tibétains qui vivaient sous le pont ont un toit !

Pour la fin de l’année, ils ont d’abord bénéficié d’hébergements d’urgence mais temporaires dans des foyers de Mantes La Jolie, des Mureaux, de Versailles et toujours dans la péniche « Je sers » de l’association La Pierre Blanche, juste au moment où les grands froids arrivaient.
Depuis lundi dernier, une salle a été ouverte grâce à l’autorisation très attendue de la mairie de Conflans, afin de prendre le relais des solutions de très courts termes.

Nous avons à ce jour reçu beaucoup de vêtements. Il n’est plus nécessaire d’en envoyer pour l’instant.
Merci à tous ceux qui ont répondu présents à cet appel.

Nous avons néanmoins surtout besoin de dons pour acheter les nécessités d’urgence, des équipements pour les lieux d’accueil et contre le froid, des sous-vêtements neufs, etc.

Même si ces nouvelles sont bonnes, nous ne relâchons pas notre soutien. Les nouveaux arrivants ne manquent pas.

Nous remercions La Pierre Blanche qui continue son formidable travail et toutes les associations et autorités qui ont agi de concert pour aider ces tibétains en difficultés, qui malgré tout gardent le sourire !

Véronique Jannot et toute son équipe de « Graines d’Avenir  »

Pour faire un don par PayPal, par virement ou par chèque, vous trouverez toutes les informations sur le site de Graines d’Avenir:
http://www.grainesdavenir.com/

Parallèlement à votre don par PayPal ou par virement, merci de nous adresser un mail pour nous informer de vos coordonnées et nous préciser que c’est un don pour les Tibétains de Conflans à info@grainesdavenir.com

Pour toutes informations complémentaires, nous contacter uniquement par mail.
N’hésitez pas à transférer ce mail autour de vous !

 

Publié dans Tibet | Pas de Commentaire »

Mark Zuckerberg contre la censure mais pour les profits en Chine

Posté par cercletibetverite le 16 janvier 2015

http://www.courrierinternational.com/article/2015/01/16/mark-zuckerberg-contre-la-censure-mais-pour-les-profits-en-chine

FACEBOOK

Mark Zuckerberg contre la censure mais pour les profits en Chine

A la suite des attentats de Paris, le patron de Facebook a fait des déclarations contre la censure. Pourtant, son réseau social la pratique parfois lorsqu’il s’agit de la Chine ou du Tibet, proteste une poétesse tibétaine.

  • 16 JANVIER 2015
  • Mark Zuckerberg à l'université Tsinghua le 22 octobre - YouTube.Mark Zuckerberg à l’université Tsinghua le 22 octobre - YouTube.

Le 9 janvier, deux jours après l’attaque contre Charlie Hebdo, Mark Zuckerberg figurait parmi les nombreuses personnalités qui se sont prononcées contre la censure. Le patron de Facebook a dit ne pas avoir peur des menaces de mort, et il s’est engagé à ce que le réseau social continue à laisser poster les opinions les plus diverses, se félicite la poétesse tibétaine Woeser sur le site de défense des droits China Change.

“Pourtant, il y a deux semaines, Facebook a censuré une vidéo que j’avais postée sur une immolation au Tibet, et à peu près au même moment, le compte Facebook de l’écrivain chinois en exil Liao Yiwu a été suspendu, car il avait posté la photo d’un artiste se dénudant à Stockholm, en signe de protestation contre la détention du Prix Nobel de la paix Liu Xiaobo.”

Or ces deux cas de censure malheureuse sont survenus peu après la visite de Zuckerberg en Chine en octobre 2014 et celle du responsable de l’Internet chinois Lu Wei au siège de Facebook (en décembre), souligne Woeser. Bien que la société ait expliqué ces deux incidents par des causes techniques, et nié qu’ils aient été motivés par des considérations politiques ou commerciales, la poétesse ne peux pas s’empêcher de « faire le lien entre ces incidents et la tentative claire de Zuckerberg de se faire bien voir des autorités chinoises”.

La vidéo a été à nouveau postée avec succès, et le compte de Liao Yiwu rouvert. “Certains de mes amis pensent que Zuckerberg voulait marquer des points à la suite des attaques terroristes contre les dessinateurs français, mais nous devons lui rappeler ceci : si vous dites préférer risquer la mort qu’attenter à la liberté d’expression, vous ne devriez pas avoir peur du Parti communiste chinois pour faire de l’argent en Chine.”

Publié dans Chine | Pas de Commentaire »

En Chine, les « fermes à tigres » au cœur de l’horreur

Posté par cercletibetverite le 16 janvier 2015

http://www.30millionsdamis.fr/actualites/article/8414-en-chine-les-fermes-a-tigres-au-coeur-de-lhorreur/

MALTRAITANCE16.01.2015

 

En Chine, les « fermes à tigres » au cœur de l’horreur

La Chine est pointée du doigt pour la multiplication des « fermes à tigres » où les félins sont élevés dans des conditions cruelles pour leur fourrure et leurs organes. 30millionsdamis.fr dénonce ces pratiques d’un autre temps alors que l’espèce est plus que jamais menacée à l’état sauvage.

En Chine, les « fermes à tigres » au cœur de l’horreur dans Chine tigreAwelyPhoto : © Awely

Ce sont les médias anglophones The Guardian et The Huffington Post qui ont soulevé, en ce début 2015, ce nouveau scandale bien connu des associations de protection animale. La presse dénonce l’existence de « fermes à tigres », lieux sordides où ces majestueux félins sont élevés captifs avant d’être tués pour leur fourrure et leurs organes. Pour la fabrication des médicaments – on prête en Asie des vertus aphrodisiaques aux organes et aux os des félins – mais aussi de spiritueux, tapis et autres articles de décoration. En toute légalité. Car si l’espèce est menacée de disparition, sa captivité est autorisée… tout comme la production et la commercialisation de produits dérivés.

200 FERMES DANS LE PAYS

La Chine a vu émerger ces fermes dans le cadre de programmes de conservation de l’espèce : des structures où est encouragée la reproduction des animaux pour pallier le manque d’individus à l’état sauvage. Selon The Guardian, ils seraient entre 5 000 et 6 000 tigres à vivre dans 200 fermes environ, pour la majorité nés en captivité et élevés pour la plupart dans des conditions épouvantables. « Les tigres sont enfermés dans des enclos vides, sans qu’ils puissent exprimer leurs comportements naturels, explique Renaud Fulconis, directeur d’Awely*. On observe également des enclos où vivent plusieurs tigres, alors qu’il s’agit d’un animal solitaire. » En résultent de nombreux problèmes de mal-être, voire d’agressivité. « Dans ces conditions, des animaux se révèlent dominants ou dominés, avec les affrontements qui en découlent » poursuit-il.

Le site du Guardian dresse par ailleurs la liste des fermes du pays : au sud de la Chine, the Xiongshen Tiger and Bear Mountain Village (« Le village des ours et des tigres de Xiongshen ») – l’une des plus grandes – compterait environ un centaine de tigres, mais aussi des ours, des lions, des singes… « Ces fermes accueillent les visiteurs pour présenter les tigres dans de vagues spectacles, ce qui a bien entendu un effet ravageur sur le public tant les animaux sont présentés dans de mauvaises conditions » dénonce Renaud Fulconis. Maigres, décharnés, malades… nul besoin d’être un spécialiste de la faune sauvage pour constater les dégâts liés aux conditions de vie.

« Les tigres sont enfermés dans des enclos vides, sans qu’ils puissent exprimer leurs comportements naturels.

Renaud Fulconis – Awely

RÔLE AMBIGU DES AUTORITÉS

A l’automne 2013, le journal Le Monde rapporte que l’Environmental Investigation Agency (EIA) accusait les agences gouvernementales chinoises « de laxisme, voire de complicité » dans la prolifération de ces structures. Ce sont en effet les autorités qui distribuent des licences d’ouverture pour ces établissements. « La Chine joue à ce titre un rôle ambigu, analyse Renaud Fulconis. Officiellement, elle prend des mesures pour la conservation de l’espèce conformément à la réglementation internationale. Officieusement, elle délivre les permis d’ouverture ».

Pour lutter contre ce véritable fléau, les associations de protection animale sensibilisent plutôt les populations susceptibles de consommer les produits issus du tigre. Des actions ont notamment été menées au Vietnam et au Népal. « Nous organisons des actions de sensibilisation auprès de nos groupes cibles, c’est-à-dire des groupes de personnes que nous avons identifiés comme ceux auprès de qui nous devons effectuer nos actions de sensibilisation et de développement destinées à résoudre les problèmes qui menacent l’espèce, explique Renaud Fulconis. Dans le cas du programme « Tigres au Népal » par exemple, il s’agit d’éleveurs qui font paître leur bétail dans la réserve de faune, ou de villageois ayant besoin de bois de chauffe. Ces groupes ont un impact néfaste puisqu’ils perturbent l’habitat des tigres. » Reste désormais à sensibiliser les touristes et les consommateurs pour mettre fin à cet odieux commerce très lucratif.

Les animaux sauvages sont désormais moins de 4 000 dans le monde, dont seulement une cinquantaine en Chine selon l’Union pour la conservation internationale de la nature (UICN). Au Vietnam, bien que le chiffre officiel s’élève à une vingtaine, il n’y aurait plus aucun individu à l’état sauvage selon les défenseurs des animaux. « Les Vietnamiens vont désormais en Chine pour acheter des produits à base de tigre, et c’est notamment cette forte demande étrangère qui fait perdurer les fermes chinoises » conclut le directeur d’Awely.

Publié dans Chine | Pas de Commentaire »

 

Nina |
Le blog de Choune |
Coordination pour la Défens... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | vrankennathalie
| Algérie, monde arabe
| Bienvenue à SAINT-CYR-SUR-M...