• Album : FREE TIBET
      <b>FREE TIBET</b> <br />
  • décembre 2014
    L Ma Me J V S D
    « nov   jan »
    1234567
    891011121314
    15161718192021
    22232425262728
    293031  
  • Archives

  • Visiteurs

    Il y a 2 visiteurs en ligne
  • Sondage

    Désolé il n'y a aucun sondage disponible actuellement.
  • Accueil
  • > Archives pour le Lundi 29 décembre 2014

Chine: Gmail ne répond plus

Posté par cercletibetverite le 29 décembre 2014

http://www.rfi.fr/asie-pacifique/20141229-chine-gmail-repond-plus-censure-google-internet-messagerie/?ns_campaign=google_choix_redactions&ns_fee=0&ns_linkname=asie-pacifique.20141229-chine-gmail-repond-plus-censure-google-internet-messagerie&ns_mchannel=editors_picks&ns_source=google_actualite
Publié le 29-12-2014 Modifié le 29-12-2014 à 19:41

Chine: Gmail ne répond plus

mediaLes services de la censure ont totalement bloqué, ce lundi, l’accès en Chine à la messagerie électronique de Google, Gmail.AFP / Zhou junxiang / Imaginechina

En Chine, Gmail est à nouveau bloqué. De nombreux internautes chinois ont exprimé leur colère, ce lundi 29 décembre, sur les réseaux sociaux. Ils demandent la levée de la censure qui affecte la messagerie de l’Américain Google. Le signe d’un nouveau tour de vis sur l’internet chinois.

« Je ne suis pas au courant du cas que vous mentionnez ». La réponse de la porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères à un journaliste qui l’interrogeait ce lundi sur la censure de Gmail est un classique du genre. Pékin ne commente pas ses décisions en matière de censure, mais le blocage du net existe, il se renforce même.

Selon les données publiées par le rapport sur « la transparence de Google », le trafic des connexions entre la Chine et le premier service de messagerie au monde s’est effondré vendredi. Et il s’agit bien d’un problème à la réception : « Nous n’avons rien constaté d’anormal de notre côté », a fait savoir à l’AFP un responsable du géant américain de l’internet à Singapour.

Depuis le 31 mai dernier, veille du 25e anniversaire de la répression du mouvement démocratique de Tiananmen, Gmail est bloqué en Chine continentale. La messagerie restait toutefois accessible via les VPN, des logiciels permettant de contourner la grande muraille informatique. La censure est donc montée d’un cran ces derniers jours. Désormais Gmail est totalement inaccessible et c’est là le signe d’un durcissement des autorités qui visent à un contrôle total de la Toile. Ce niveau de blocage a déjà été atteint au lendemain des « Printemps arabes » en mars 2011 et notamment pendant le 18e Congrès du parti communiste, il y a deux ans.

Pression des entreprises

A l’époque, le bureau chinois de la censure avait initié une nouvelle technique : faire croire aux utilisateurs que le problème venait de l’opérateur lui-même et non des censeurs. Une manipulation dénoncée sur la page en chinois de Gmail qui, une nouvelle fois, tente de délivrer des conseils très techniques aux internautes pour tenter de contourner la censure.

Le problème s’est encore amplifié suite aux manifestations de Hong Kong. Selon la société américaine de cyber sécurité Dyn Research citée par Le Mondec’est le routage d’adresses IP, utilisées depuis la région administrative spéciale, qui serait ciblé par le blocage de ces derniers jours. Sachant que Google a quitté la Chine continentale pour Hong Kong il y a quatre ans afin d’échapper aux exigences de Pékin en matière de surveillance du net.

A chaque fois, les internautes chinois font part de leur mécontentement face à ce renforcement de la censure, notamment via Twitter, également censuré en Chine. La pression la plus efficace restant toutefois celle des entreprises, et notamment les entreprises étrangères qui utilisent Gmail pour le travail. Elle s’était déjà manifestée lors des appels aux « manifestations du jasmin » en 2011. Les censeurs avaient alors légèrement desserré la bride.

 

Publié dans Chine | Pas de Commentaire »

L’écrivaine tibétaine Tsering Woeser censurée par FB ? PAR PIERRE GUERRINI

Posté par cercletibetverite le 29 décembre 2014

http://www.tibet.fr/site/index.php?itemid=23669

L’écrivaine tibétaine Tsering Woeser censurée par FB ? PAR PIERRE GUERRINI

Category: General
Posté par : RFT
Date : 29/12
L’écrivaine tibétaine Tsering Woeser censurée par FB ?
29 DÉCEMBRE 2014 | PAR PIERRE GUERRINIL’écrivaine tibétaine de renom international, Tsering Woeser, s’est plainte dans un tweet avoir été l’objet d’une censure par le réseau social le plus prisé des internautes de la planète bleue.Sous ses aspects multiples et ses innombrables facettes, ses ramifications tentaculaires, son conglomérat hétéroclite démesuré qui échappe à toute tentative d’appréhension, la Major américaine, côtée en bourse, grande reine indiscutée et indiscutable des réseaux sociaux qui dame le pion à ses concurrents quels qu’ils soient, et, s’offre le luxe de déverser des sommes colossales pour racheter tout ce qui lui parait susceptible d’accroitre sa formidable puissance dont l’usager mesure encore bien peu l’étendue réelle, La goulue en interconnexion continue, bouche à l’inextinguible soif rivée au goulot numérique de tout ce qui laisse entrevoir l’ombre affriolante d’une possible extension, sous son aspect d’indiscernabilité rhizomatique, la major majeure américaine, qui collecte les plus grandes quantités d’ invraisemblables et phénoménales montagnes de données sur plus d’un milliards d’individus, et concocte en son saint des saints, les recettes qui lui assurent un avenir de domination sans conteste, un monopole de contrôle et de surveillance en continu du moindre des risques de séismes politiques, qui seraient susceptible d’ébranler les sous-bassements complexes de tout ce qui la lie aux sphères du pouvoir, la machine-monde, gorgone mondiale du numérique, objet créé par l’homme – et qui peut lui avoir échappé, en feignant encore s’y soumettre, lui dissimulant que ce n’est plus lui qui la pense et la conduit, mais bel et bien la machine qui s’est emparée de sa propre dynamique et du choix de sa direction, donc de son destin, cette machine-monde subit des modifications, ceci dit en mode de pensée démocratique, subit des dégradations, dégradations qui loin d’être anecdotiques trahissent et mettent en relief les risques liés à sa spécificité, modifications et dégradations qui témoignent pour ce qu’elle peut risquer, à terme, de devenir, dans cet affrontement de monstres en eux, dans cette guerre de monstres, Numérique-Park, entre infinies tergiversations et accords ponctuels, dont il suffit de suivre la ligne tracée pour voir où ils mènent.

La suppression survient …

Peu après que Mark Zuckerberg, le P.D.G de Facebook, ait convolé en justes rencontres probablement commerciales, en Chine, promue cette année première puissance commerciale devant les usa, rencontres au sommet du big-boss de facebook avec son homologue le responsable chinois de la censure sur internet, Lu Wei, une publication de Tsering Woeser fut supprimée.

Infime modification fort explicite.

Elle se rapportait à … je vous le donne en mille … à … infime modification … à L’auto-immolation par le feu, en signe de protestation contre le régime chinois, du moine, âgé de 38 ans, le très respecté et très lettré moine, Pawo Kalsang Yeshi.

Vague de protestations par auto-immolations par le feu qui empoisonne le régime de Pékin.

Pawo Kalsang Yeshi est le 142e à s’être auto-immolé par le feu en signe de protestation.
L’immolation a eu lieu dans le comté de Dawu de la préfecture Tibétaine autonome de Garze, dans la province du Sichuan, aux environs de 11 heures du matin devant les portes d’un poste de police rattaché à un temple Tibétain qui est sous contrôle du gouvernement. Nous en avions rendu compte dans un précédent billet.

« Je suis choquée  » a écrit Tsering Woeser, qui collectionne les condamnations à résidence et autres tracasseries incessantes, bête noire du pouvoir de Pékin, dans un post à propos de cette suppression.

 » Depuis 2008 où j’ai enregistré mon compte Facebook, depuis six ans, c’est la première fois que je rencontre une suppression de publication. »

« Le rhizome procède par variations, expansion, conquête, capture, piqûre. A l’opposé du graphisme, du dessin ou de la photo, à l’opposé des claques, le rhizome se rapporte à une carte qui doit être produite, construite, toujours démontable, connectable, renversable, modifiable, à entrées et sorties multiples, avec ses lignes de fuite. Ce sont les calques qu’il faut reporter sur les cartes et non l’inverse. »

L'écrivaine tibétaine Tsering Woeser censurée par FB ? PAR PIERRE GUERRINI dans Tibet 20141229-rhi

Cette Machine-Monde-Numérique qui put paraitre un temps s’identifier au concept philosophique de Rhizome « Contre les systèmes centrés (même polycentrés), à communication hiérarchique et liaisons préétablies, le rhizome est un système acentré, non hiérarchique et non signifiant, sans Général, sans mémoire organisatrice ou automate central, uniquement défini par une circulation d’états. Ce qui est en question dans le rhizome, c’est un rapport avec la sexualité, mais aussi avec l’animal, avec le végétal, avec le monde, avec la politique, avec le livre, avec les choses de la nature et de l’artifice, tout différent du rapport arborescent : toutes sortes de “ devenirs ” » cette Machine-Monde-Numérique semble plutôt être devenue l’un de ces nouveaux territoires, très surveillé, tout est affaire de territoire, nos dealers aux croisements de nos quartiers et leurs incessantes guerre des gangs en témoignent, territoires extrêmement jalousés, donc susceptibles de provoquer moultes coléres et redoutables manifestationsd’agressivités, territoires magistraux que peuvent très âprement se disputer de dangereux généraux.

 » Il semble que Facebook ait son propre  » petit secrétaire  » a déclaré l’écrivaine, en faisant allusion à une accentuation de la censure politique.

L’écrivaine s’est appuyée sur un avertissement émanant de facebook, note qu’elle a rendue publique, qui stipulait que la photo qu’elle avait fournie et publiée avait été supprimée parce que non  » conforme aux directives de la communauté Facebook « .

Tsering Woeser avait, également, sur ce même sujet, mis en lien une vidéo qui fut, un temps, publiée sur Facebook, et, qui plus tard, – Facebook s’étant ravisé – a également été supprimée, censurée par la major américaine des réseaux sociaux.

Il n’est pas certain que la vidéo ait, d’ailleurs, été visible lors de la publication initiale.

Le Monsieur très anonyme de Facebook n’a pas daigné répondre aux questions concernant la suppression. Les règles de communauté de la compagnie ne fournissent pas de critères fermes et définis pour le type d’information que Woeser a publié : il existe des directives sur les publications appropriées de « contenu graphique », par exemple, mais il n’est pas certain que le personnel de Facebook ait estimé que la publication de Woeser ait été en violation avec cette directive.

Les usagers peuvent signaler les publications dont ils pensent qu’elles violent les règles de la communauté, et sont alors scrutées de plus près par Facebook.

Il semble que le voyage que Mark Zuckerberg a effectué en Chine fut agrémentée, au vu de ce que le responsable de la major ramena dans ses bagages, d’un enrichissement culturel, à moins qu’il ne le fût d’un stage de formation ou de conformation aux exigences du marché et des méthodes chinoises qui hissèrent cette année le dragon-Han au premier plan économique mondial.

Us et coutumes du commerce Han, tout Cela à lire dans le livre du dirigeant du Parti Communiste Chinois Xi Jinping,  » la gouvernance de la Chine « , que le patron de f.b. ramena pour les distribuer à son personnel afin qu’il puisse s’informer sur  » le communisme avec des caractéristiques Chinoises ». J’aime ! Je n’aime plus !

Cette démarche a été largement moquée par les observateurs et considérée comme une très grossière flagornerie. Nous ne nous en ferons bien entendu pas l’écho.

Woeser a clairement laissé entendre dans un post sur Facebook ce qu’elle pensait que la suppression, qu’elle faisait partie de la censure rampante.  » D’abord ils bannissent ceci, puis ils suppriment cela, puis ils bannissent une autre chose, la suppriment aussi – et lentement mais sûrement, bientôt….. Vous savez comment ça tourne. »

Aux dernières nouvelles, avec plusieurs heures de retard, Facebook a répondu dans une déclaration :

 » Facebook a longtemps été un lieu où les gens partagent des choses et des expériences. Parfois ces expériences impliquent de la violence et des vidéos graphiques. Nous travaillons dur pour équilibrer expression et sécurité. Cependant puisque certaines personnes emettent des objections vis à vis de vidéos graphiques, nous travaillons à fournir aux gens un contrôle supplémentaire sur les contenus qu’ils voient. Cela peut inclure de les avertir par avance que l’image qu’ils s’apprêtent à voir contient une teneur graphique. Nous n’avons pas actuellement ces outils disponibles et par conséquent nous avons retiré ce contenu. »

Facebook n’a pas précisé si la publication a été signalée par des membres de la communauté, ni comment elle est venue à l’attention du personnel.

Woeser, en réponse à une question via Tweeter demandant si elle pensait que la suppression était un acte de censure politique a écrit:  » je ne sais pas pouquoi Facebook a supprimé la publication… Je ne sais pas si c’était ou n’était pas de la censure politique. Pour moi, j’ai utilisé Facebook pendant six ans et c’est la première fois que j’ai eu une publication supprimée de cette façon.  »

Logo France Tibet

Publié dans Tibet | Pas de Commentaire »

 

Nina |
Le blog de Choune |
Coordination pour la Défens... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | vrankennathalie
| Algérie, monde arabe
| Bienvenue à SAINT-CYR-SUR-M...