• Album : FREE TIBET
      <b>FREE TIBET</b> <br />
  • novembre 2014
    L Ma Me J V S D
    « oct   déc »
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    24252627282930
  • Archives

  • Visiteurs

    Il y a 1 visiteur en ligne
  • Sondage

    Désolé il n'y a aucun sondage disponible actuellement.
  • Accueil
  • > Archives pour le Mercredi 5 novembre 2014

Tibétains manifestent contre la politique de l’éducation chinois

Posté par cercletibetverite le 5 novembre 2014

http://www.voatibetanenglish.com/content/article/2506016.html

Tibet / régions tibétaines

Tibétains manifestent contre la politique de l’éducation chinois 

Tibétains en Labrang Sangchu de la province du Kansu (Source de la photo: Tibettimes.com)

Tibétains en Labrang Sangchu de la province du Kansu (Source de la photo: Tibettimes.com)

11.03.2014

Un groupe de collégiens tibétains sont réunis le 1er Novembre appelant à l’égalité de l’éducation, dans le comté de Dzoede, Ngaba tibétaine et Qiang préfecture autonome, la province du Sichuan.

Selon les sources, la protestation a été apparemment déclenché par une réunion officielle sur la nationalité et de la politique d’éducation bilingue dans la région, où les autorités réprimandé les responsables locaux pour leur incapacité à mettre en œuvre la politique éducative du gouvernement, qui soulignent l’importance du chinois comme langue principale d’enseignement, et suggérant langue tibétaine a pas de carrière opportunities. Les  étudiants ont protesté, craignant la politique d’éducation du gouvernement est discriminatoire et ont crié des slogans, « une éducation égale» et «égalité des chances».

Pendant ce temps, un grand nombre de Tibétains en Labrang Sangchu de la province de Kansu ont organisé une manifestation contre les politiques gouvernementales injustes autour de 10 heures, heure locale, le 3 Novembre 2014. Les résidents ont exprimé leurs inquiétudes et frustrations avec mise en œuvre incohérente du gouvernement de la politique officielle en ce qui concerne paiement de terre. Les habitants disent que le paiement de la terre achetée d’eux par le gouvernement pour construire une société dans le domaine différait sans cesse.

Publié dans Tibet | Pas de Commentaire »

2020 est cruciale pour le mouvement tibétain, dit Sikyong à Gangtok

Posté par cercletibetverite le 5 novembre 2014

2020 est cruciale pour le mouvement tibétain, dit Sikyong à Gangtok


5 novembre 2014 14h56

Sikyong adresser au public tibétain à Gangtok au Sikkim.

Sikyong s’adresse au public tibétain à Gangtok au Sikkim.

Dharamsala: En Abordant  les Tibétains à Gangtok au Sikkim, le 4 Octobre, Sikyong Dr Lobsang Sangay a déclaré l’année 2020 est cruciale pour le mouvement tibétain, les Tibétains comme à ce moment-là devront faire face à des défis majeurs à la suite d’un grand changement de génération.

« L’année 2020 marquera le 70e anniversaire de l’invasion du Tibet par la République populaire de Chine. Dans le même temps, la génération de Tibétains qui ont connu la liberté au Tibet avant l’invasion chinoise aurait grandement diminué », a déclaré Sikyong.

« La prochaine génération de dirigeants tibétains à l’intérieur et à l’extérieur du Tibet doit faire face à une réalité cruciale et difficile. Tibétains vivant au Tibet occupé aura pas de souvenirs personnels du Tibet traditionnel, tandis que les Tibétains en dehors du Tibet savent seulement une vie vécue en exil « , at-il dit.

« Donc, pour soutenir le mouvement, il est impératif pour la génération aînée des Tibétains à transmettre leur connaissance de l’histoire et la culture du Tibet à la jeune génération, » at-il ajouté.

Le Sikyong a également parlé sur les progrès réalisés par la 14e Kashag en termes de soutien international à la cause tibétaine, la politique au Moyen façon de chercher une véritable autonomie pour le Tibet, et des programmes de bourses de l’Administration centrale tibétaine.

Il a exhorté les Tibétains à maintenir l’unité et condamné les allégations sans fondement de partisans Dolgyal contre Sa Sainteté le Dalaï Lama.

Il a également visité Namgyal Institut de tibétologie et de nombreuses autres organisations gouvernementales et non gouvernementales à Gangtok.

Sikyong échanger des salutations avec Mme Rinchen Ongmo, secrétaire en chef du Sikkim.

Sikyong échanger des salutations avec Mme Rinchen Ongmo, secrétaire en chef du Sikkim.

Relever le fonctionnaires de presse et de l’Etat du Sikkim

Sikyong Dr. Lobsang Sangay a rencontré hier Mme Rinchin Ongmo, secrétaire en chef du Sikkim, et Tenzin Gelek Rinpoché, Secrétaire du Département des affaires ecclésiastiques à Gangtok. Lors de leur rencontre, Sikyong exprimé sa profonde gratitude du peuple tibétain au peuple et au gouvernement de l’Inde, en particulier le gouvernement du Sikkim pour leur hospitalité à l’égard de la communauté tibétaine.

Lors d’une manifestation «rencontrer la presse» dans l’après-midi, Sikyong répondu aux questions posées par les journalistes locaux. Les journalistes ont demandé Sikyong sur les différents enjeux de la communauté tibétaine, y compris la Politique de réhabilitation tibétain récemment formalisé 2014, la situation économique de la communauté tibétaine en exil et les attentes de l’administration tibétaine du nouveau gouvernement indien.

Suite à la conférence de presse, Sikyong rencontré des représentants de divers monastères tibétains dans la région et les membres de «Wings of Tibet» – un réseau de jeunes Tibétains et leurs amis à Gangtok. Sikyong a exhorté les jeunes Tibétains à poursuivre leur bon travail, en particulier leurs efforts pour préserver la langue tibétaine et sa culture riches de la dégradation.

Sikyong assisté à une réception de dîner dans la soirée, organisée conjointement par six organisations tibétaines et le bureau de règlement tibétain de Gangtok.

Sikyong avec M. Tenzin Gelek Rinpoché, Secrétaire du Département des affaires ecclésiastiques, Sikkim.

Sikyong avec M. Tenzin Gelek Rinpoché, Secrétaire du Département des affaires ecclésiastiques, Sikkim.

Sikyong lors d'une conférence de presse à Gangtok.

Sikyong lors d’une conférence de presse à Gangtok.

 

Publié dans Tibet | Pas de Commentaire »

TIBET Des pasteurs nomades endettés pour construire

Posté par cercletibetverite le 5 novembre 2014

http://www.courrierinternational.com/article/2014/11/05/des-pasteurs-nomades-endettes-pour-construire

TIBET

Des pasteurs nomades endettés pour construire

La politique de sédentarisation forcée des pasteurs nomades tibétains fait que certaines communautés du nord-ouest du Sichuan se trouvent prises au piège de l’endettement, rapporte ce site tibétain d’information.

  • 5 NOVEMBRE 2014

Depuis quelques années, l’Etat chinois a forcé les pasteurs nomades de certaines communautés tibétaines à emménager dans des logements récemment construits. Cependant, des habitants se sont plaints à maintes reprises de ce qu’il leur était impossible de vivre dans ces maisons de mauvaise qualité. Ces plaintes sont restées sans réponse, mais l’Etat a tout de même ordonné le remboursement rapide des emprunts contractés de force par les habitants pour faire construire ces maisons.

D’après un informateur vivant au Tibet, l’Etat chinois a obligé dès 2009 les pasteurs nomades tibétains qui vivent dans diverses zones de plusieurs provinces chinoises à s’engager dans des projets immobiliers. C’est ainsi que chaque foyer de la communauté de Nyitö [Niduo en chinois, district de Serta (Seda), préfecture tibétaine autonome de Karze] s’est vu attribuer une prime de 30 000 yuans [3 900 euros], mais a dû également emprunter 20 000 yuans [2 600 euros] pour construire sa maison.

Capture_decran_2014-11-05_a_10.37.39.png

Le chef de la communauté pastorale et le chef de la confédération de communautés n’ayant pas eu d’autre choix que d’endosser la responsabilité de ce projet, ils ont dû réunir les primes accordées par le gouvernement local populaire et les sommes empruntées pour faire construire les logements. Cependant, ces maisons sont déjà fissurées et elles s’avèrent de piètre qualité, à tel point qu’il est impossible pour leurs propriétaires d’y vivre, a rapporté cette source.

La même personne a poursuivi : « L’inutilité totale de ces logements pour leurs occupants est une chose, mais, en plus de cela, le gouvernement a déclaré que ceux-ci devraient au plus tôt rembourser et la prime et l’emprunt contracté. De plus, les autorités ont annoncé qu’elles allaient interrompre le versement d’une prime annuelle d’environ 1 000 yuans [130 euros] versée jusqu’alors aux pasteurs pour acquitter le prix de la location de pâtis ».

Publié dans Tibet | Pas de Commentaire »

Des officiels tibétains sanctionnés pour leur soutien au dalaï lama

Posté par cercletibetverite le 5 novembre 2014

http://www.7sur7.be/7s7/fr/1505/Monde/article/detail/2112073/2014/11/05/Des-officiels-tibetains-sanctionnes-pour-leur-soutien-au-dalai-lama.dhtml

Des officiels tibétains sanctionnés pour leur soutien au dalaï lama

5/11/14 – 08h50  Source: BelgaDes officiels tibétains sanctionnés pour leur soutien au dalaï lama dans Tibet media_xll_7255799illustration © ap.Des officiels tibétains vont être « sévèrement sanctionnés » par les autorités chinoises en raison de leur soutien au dalaï lama, le chef spirituel tibétain en exil, ont indiqué mercredi des médias d’Etat.
media_l_7255810 dans Tibet© reuters.
media_l_7255811© ap.
media_l_7255812© ap.

« On a découvert que certains officiels locaux dans la région du Tibet présentaient de graves cas de corruption. Certains officiels ne parviennent pas à tenir des positions politiques fermes », a expliqué Ye Dongsong, un responsable du gendarme de la discipline au sein du Parti communiste chinois.

Ce dernier, qui mène une tournée d’inspection au Tibet, a ajouté que le Tibet « ne serait pas épargné » par la vaste campagne anticorruption en cours dans la pays, selon des propos rapporté par le journal Global Times.

En réponse à cette inspection, un haut responsable du Parti au Tibet a affirmé que les « officiels se comportant en disciples du dalaï lama ou soutenant des thèses séparatistes » seraient « sévèrement sanctionnés », selon des médias officiels locaux.

Pékin accuse le dalaï lama, en exil depuis 1959 et lauréat du prix Nobel de la paix, de lutter pour l’indépendance du Tibet, même si le chef spirituel se borne à prôner davantage d’ »autonomie culturelle » pour sa région.

La Chine s’oppose depuis des décennies à son retour au Tibet ou qu’il soit accueilli à l’étranger par des responsables officiels.

Publié dans Tibet | Pas de Commentaire »

 

Nina |
Le blog de Choune |
Coordination pour la Défens... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | vrankennathalie
| Algérie, monde arabe
| Bienvenue à SAINT-CYR-SUR-M...