• Album : FREE TIBET
      <b>FREE TIBET</b> <br />
  • octobre 2014
    L Ma Me J V S D
    « sept   nov »
     12345
    6789101112
    13141516171819
    20212223242526
    2728293031  
  • Archives

  • Visiteurs

    Il y a 1 visiteur en ligne
  • Sondage

    Désolé il n'y a aucun sondage disponible actuellement.
  • Accueil
  • > Archives pour le Lundi 13 octobre 2014

Anonymous divulgue des informations des autorités chinoises

Posté par cercletibetverite le 13 octobre 2014

http://www.epochtimes.fr/front/14/10/13/n3510361/anonymous-divulgue-des-informations-des-autorites-chinoises.htm

Anonymous divulgue des informations des autorités chinoises

Écrit par Joshua Philipp, Epoch Times
13.10.2014
  • Anonymous divulgue des informations des autorités chinoises dans Chine 14101309240611--ss1 Une image créée par des pirates informatiques de l’Opération Hong Kong montre Nyan Cat, un meme populaire sur Internet, volant au-dessus de la Grande Muraille de Chine. Les pirates d’Anonymous ont lancé des cyberattaques contre le régime chinois pour soutenir les manifestations pour la démocratie à Hong Kong. (Anonymous)
Une image créée par des pirates informatiques de l’Opération Hong Kong montre Nyan Cat, un meme populaire sur Internet, volant au-dessus de la Grande Muraille de Chine. Les pirates d’Anonymous ont lancé des cyberattaques contre le régime chinois pour soutenir les manifestations pour la démocratie à Hong Kong. (Anonymous)

Des courriers électroniques, des mots de passe et des dossiers provenant de sites web des autorités chinoises ont été divulgués en ligne par dizaines de milliers ce 11 octobre. Cette fuite a été réalisée par des pirates informatiques soutenant les manifestants pour la démocratie à Hong Kong.

Des membres d’Anonymous, un collectif de pirates informatiques, ont posté une annonce le 11 octobre déclarant «Succès de l’attaque sur la Chine!» Cette divulgation a eu lieu dans le cadre d’une action débutée le 3 octobre appelée Opération Hong Kong, ou #OpHongKong.

«Ce n’est que le début de la série d’attaques que nous avons planifiée,» a commenté Strudalz, un éminent membre d’Anonymous, lors d’une discussion en ligne.

Parmi les documents divulgués se trouvaient une série de 42.419 adresses électroniques, noms d’utilisateurs et mots de passes. Une autre série contenant 3.265 adresses électroniques, noms et numéros de téléphone. Une autre encore contenait 5.552 adresses électroniques, noms d’utilisateurs et mots de passe.

Des liens ont également été postés vers les bases de données de 51 sites web officiels des autorités chinoises, ce qui avait été mentionné le jour avant la divulgation.

Les pirates informatiques ont également lancé des attaques par déni de service (DdoS) contre 16 sites web des autorités chinoises de façon à en surcharger le trafic et les rendre indisponibles. Parmi ces sites se trouvaient ceux de bureaux de l’armée, de la police informatique et d’autres administrations chinoises.

Strudalz a fait remarquer qu’Anonymous et un autre groupe de pirates informatiques LulzBoatMafia avaient utilisé l’ensemble de réseaux StrudalNet pour attaquer les sites, dont la plupart étaient encore inaccessibles samedi soir.

Le Bureau de liaison du régime chinois à Hong Kong a confié à Reuters, en référence aux cyber-attaques d’Anonymous que «ce genre d’attaques sur Internet outrepasse la loi et les principes sociaux et nous l’avons déjà signalé à la police».

Cette déclaration du régime chinois ne manque pas de laisser paraître une certaine ironie, étant donné que des cyberattaques visant des individus et des entreprises à l’étranger sont fréquemment attribuées à une certaine unité de l’armée chinoise.

«Nous avons trouvé cela marrant qu’ils disent qu’ils ont dénoncé cela à la police», a commenté Strudalz, «parce que nous les avions déjà mis hors service.»

Anonymous a déclaré avoir déjà infiltré plus de 50 bases de données de sites web des autorités chinoises. Selon eux, ils auraient déjà divulgué 50.000 noms d’utilisateurs et adresses électroniques venant de ces bases de données et possèdent encore 100.000 données qui n’ont pas encore été divulguées.

Les données révélés le 11 octobre contiendraient tous les documents qu’Anonymous a pris des sites web des autorités chinoises au début de l’Opération Hong Kong.

Strudalz a expliqué qu’en lançant ces cyber-attaques, Anonymous montre aux étudiants manifestant pour la démocratie à Hong Kong qu’ils ne sont pas seuls et que des gens du monde entier les soutiennent.

«Cela montre que les gens ont plus de soutien qu’ils ne pensent», a-t-il conclu.

Version originale: Hackers Leak Chinese Government Files by the Tens of Thousands

Publié dans Chine, Hong Kong | Pas de Commentaire »

 

Nina |
Le blog de Choune |
Coordination pour la Défens... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | vrankennathalie
| Algérie, monde arabe
| Bienvenue à SAINT-CYR-SUR-M...