• Album : FREE TIBET
      <b>FREE TIBET</b> <br />
  • août 2014
    L Ma Me J V S D
    « juil   sept »
     123
    45678910
    11121314151617
    18192021222324
    25262728293031
  • Archives

  • Visiteurs

    Il y a 1 visiteur en ligne
  • Sondage

    Désolé il n'y a aucun sondage disponible actuellement.
  • Accueil
  • > Archives pour le Lundi 18 août 2014

Les Autorités chinoises refusent de traiter les Détenus Tibétains blessés par balle

Posté par cercletibetverite le 18 août 2014

Les Autorités chinoises refusent de traiter les Détenus Tibétains blessés par balle

18/08/2014
 
tibet-demo-aug2014-305.gif

Tibétains en criant des slogans lors de la manifestation dans Loshu canton dans le comté de Sershul dans la province du Sichuan de la sous-préfecture de Kardze, le 12 août 2014.

Photo gracieuseté d’un auditeur RFA.

Six jours après une dizaine de manifestants pacifiques tibétains ont tué et arrêté par la police chinoise dans la province du Sichuan, certains d’entre eux ont des balles encore incorporé dans leurs corps comme ils sont privés de soins médicaux en détention, selon des sources de l’exil.

La situation est devenue si grave que l’un des suicidés blessés dimanche en signe de protestation contre la «torture» commis par les autorités chinoises, tandis qu’un autre est mort de blessures non soignées au centre de détention de Loshu (en chinois, Luoxu) canton dans le Kardze (Ganzi) Préfecture autonome tibétaine.

Le 12 août, la police chinoise a ouvert le feu et des dizaines de Tibétains arrêtés car ils ont dispersé une manifestation de masse contre l’arrestation la veille d’un chef de file respecté dans le village de shopa de Kardze dans Sershul (Shiqu) comté.

chef du village Dema Wangdak a eu lieu après qu’il s’est plaint aux autorités sur le harcèlement des femmes tibétaines par les hauts fonctionnaires chinois à un spectacle culturel au cours de leur visite dans le comté, selon des sources.

« Le dimanche, l’un des détenus, Lo Palsang [de Shupa village] s’est suicidé en détention en signe de protestation contre la torture par les autorités chinoises, » Demay Gyaltsen, un salon tibétain en exil en Inde, a déclaré à service tibétain de RFA, citant des contacts locaux .

»Le même jour, un autre détenu, un homme de 22 ans, est mort des blessures», at-il dit.

Préoccupations

tibet-gunshot-aug2014-300.gif
Un manifestant tibétain montrant des blessures par balle à l’abdomen.

Gyaltsen a dit qu’il a été informé que les blessures par balles de plusieurs détenus, dont le fils de Wangdak, ont été laissés sans surveillance, six jours après la fusillade, soulevant des inquiétudes sur leur état de santé pendant sa détention.

« Plusieurs des blessés, y compris Kunga Sherab, le fils du chef de village Wangdak, ont été laissés sans les balles retirés de leur corps », at-il dit.

Sherab est dans un «état critique», at-il dit.

Un instructeur de méditation, Karma Rinchen, du monastère Miru local est également parmi les détenus, mais son état n’est pas connue dans l’immédiat.

Capacité

Les sources ont indiqué que d’abord, le centre de détention de Loshu avait atteint sa pleine capacité et plusieurs détenus ont dû être gardé à l’hôpital.

« Certains d’entre eux ont reçu un traitement médical quand ils étaient à l’hôpital, mais maintenant ils ont tous été ramenés au centre de détention tout en étant nié toute autre attention médicale », a déclaré Gyaltsen.

Les détenus avaient la tête rasée et n’ont pas permis aux visiteurs, at-il dit.

Tibétains en Kardze préfecture sont connus pour leur sens aigu de l’identité tibétaine et le nationalisme, et « le climat politique dans la région a été profondément oppressif, » la Campagne internationale pour le Tibet (ICT), un groupe de défense, a déclaré dans un rapport la semaine dernière.

L’année dernière, au moins huit Tibétains ont été blessés lorsque la police chinoise ont tiré et utilisé des gaz lacrymogènes pour disperser environ 1.000 moines et les nonnes qui s’étaient rassemblés dans un comté rétif à Kardze en Juillet à l’occasion de l’anniversaire de chef spirituel du Tibet, le dalaï-lama.

Des manifestations sporadiques difficiles domination chinoise ont continué dans les zones à population tibétaine de Chine depuis de nombreuses protestations a balayé la région en 2008.

Quelques 131 Tibétains à ce jour se sont mis le feu à des manifestations auto-immolation de s’opposer à la domination de Pékin et demander la restitution de chef spirituel en exil du dalaï-lama.

Rapporté par Yangdon Demo pour le service tibétain de RFA. Traduit par Dorjee Damdul. Écrit en anglais par Parameswaran Ponnudurai.

Publié dans Tibet | Pas de Commentaire »

17 aout 2014 Les Glaciers Tibétains n’ont jamais eu si chaud en 2000 ans!

Posté par cercletibetverite le 18 août 2014

17 aout 2014 Les Glaciers Tibétains n’ont jamais eu si chaud en 2000 ans!

Category: General
Posté par : RFT
Date : 17/08
http://www.tibet.fr/site/eau.php?itemid=23123

Tibet’s glaciers at their warmest in 2,000 years, report says

La fonte des glacier pourrait couper l’alimentation en eau des principales rivières d’Asie, dont le Fleuve Jaune, le Yangtze, le Brahmapoutre, le Mékong et la Salouène.

Reuters
theguardian.com, Thursday 14 August 2014 11.02 BST

17 aout 2014 Les Glaciers Tibétains n'ont jamais eu si chaud en 2000 ans! dans Tibet
le cours d’eau fondue issu du glacier Purog Kangri dans la Réserve Nationale de Changtang, comté de Shuanghu au Sud-Ouest du Tibet, 28 juin 2014 . Le glacier Purog Kangri est le troisième plus grand glacier du monde Photograph: Purbu Zhaxi/Corbis

Un journal chinois annonça, citant un rapport officiel que le plateau tibétain, dont les glaciers fournissent en eau des centaines de millions d’asiatiques, a été plus chaud ces 50 dernières années que durant n’importe quel autre moment durant les deux derniers millénaires.
Selon un rapport publié par l’institut de rechercher du plateau tibétain de l’académie chinoise des sciences, les températures et l’humidité ont de grande chance de continuer à augmenter durant ce siècle, en voie de conséquence, la fonte des glaces et la désertification continueront également :
« Sur les 50 dernières années, l’augmentation des températures a atteint le double de la moyenne globale », dit l’institut sur son site Internet d’Etat, Science and Technology Daily.
La retraite des glaciers pourrait malmener les débits des fleuves prenant leur source dans le plateau, tels le fleuve Jaune et le Yangtze (Chine), le Brahmapoutre (Inde) et la Salouène (Asie du Sud-Ouest).

En mai, les scientifiques chinois avaient dit que les glaciers tibétains, en 30 ans, avaient diminué de 15 %, environ 8000 Km2.
L’article ajoute que la combinaison changement climatique et activité humaine sur le plateau avait de grandes chance d’augmenter les inondations et les glissements de terrain. Le journal rassure : »Toutefois, la hausse des températures a aussi amélioré l’écosystème local. »
Les scientifiques pressent le gouvernement à réduire l’impact des hommes sur l’environnement fragile de cette région.

Mais Pékin construit une série de grands barrages, dont plusieurs barrages géants dont les travaux devraient débuter d’ici à 2020. Ces dernières décennies, la Chine a construit des milliers de barrages dans un pari pour réduire sa dépendance aux énergies fossiles d’origines extra-territoriales.
L’inde, en recherche d’énergie, projette également la construction de barrages sur le Brahmapoutre, plus de 100 projets sont soumis à proposition

Traduction France Tibet

Pour en savoir plus sur la politique de l’eau de la Chine, voir cet article : « La Chine se suicide par sécheresse« .

bonus :

L’utilisation abusive des ressources naturelles ou « écocide » semble expliquer la chute de certaines civilisations, notamment les civilisations khmer et maya….

https://www.youtube.com/watch?v=318wCBqcEK0&nbsp;
Via UZAC

 

 

Image de prévisualisation YouTube
___________________________________________________

The Tibetan plateau, whose glaciers supply water to hundreds of millions of people in Asia, were warmer over the past 50 years than at any stage in the past two millennia, a Chinese newspaper said, citing an academic report.

Temperatures and humidity are likely to continue to rise throughout this century, causing glaciers to retreat and desertification to spread, according to the report published by the Chinese Academy of Sciences’ Institute of Tibetan Plateau Research.

“Over the past 50 years, the rate of temperature rise has been double the average global level,” it said, according to the report on the website of Science and Technology Daily, a state-run newspaper.

Glacier retreat could disrupt water supply to several of Asia’s main rivers that originate from the plateau, including China’s Yellow and Yangtze, India’s Brahmaputra, and the Mekong and Salween in southeast Asia.

In May, Chinese scientists said Tibetan glaciers had shrunk 15% – around 3,100 sq miles (8,000 sq km) – over the past 30 years.

The new report said a combination of climate change and human activity on the plateau was likely to cause an increase in floods and landslides there. However, rising temperatures had also improved the local ecosystem, it said.

The scientists urged the government to work to reduce human impact on the region’s fragile environment.

But Beijing is building a series of large hydropower projects there, with construction of several mega-dams expected to start by 2020. China has built thousands of dams in the past few decades in a bid to reduce its reliance on imported fossil fuels.

India, too, is planning a number of hydro plants along the Brahmaputra river – more than 100 proposals are under consideration – as the country strives to boost electricity generation.

Publié dans Tibet | Pas de Commentaire »

Les dignitaires étrangers approuvent la politique et les attaques du PCC sur le Tibet: TIC

Posté par cercletibetverite le 18 août 2014

http://www.thetibetpost.com/en/outlook/reviews/4173-foreign-dignitaries-endorse-ccp-policy-and-attacks-on-tibet-ict

Les dignitaires étrangers approuvent la politique et les attaques du PCC sur le Tibet: TIC

Monday, 18 Août 2014 13:46 Tibet Post International

 

Tibet-Lord-Neil-Forbes-Davidson-pro-China-2014
Seigneur Davidson, lors de la conférence de deux jours qui s’est tenue à Lhassa, organisée par le Parti communiste de la Chine qui a conclu le 13 Août, 2014 Photo: Nouvelles CN

Dharamsala: – Au lieu de parler sur les violations massives des droits de l’homme des Tibétains de l’intérieur, certains dignitaires étrangers auraient approuvé la politique et les attaques contre Sa Sainteté le Dalaï Lama Parti communiste chinois au Tibet et le peuple tibétain lors d’une récente conférence de Lhassa.

L’article suivant a été publié par l’ International Campaign for Tibet (ICT) , un Washington, DC. organisation de défense basé à promouvoir les droits de l’homme et des libertés démocratiques pour le peuple du Tibet.

Un éminent Lord British, un parlementaire autrichien et le directeur de l’Institut Confucius à Vienne ont été parmi les étrangers à assister à une conférence à Lhassa cette semaine qui a avalisé la propagande hostile contre le Dalaï Lama et affirmé le «bonheur» des Tibétains sous la domination chinoise.

Les médias d’Etat chinois ont fait circuler une Lhassa Consensus sur le bonheur et la satisfaction des Tibétains hier (14 Août) que des nouvelles est apparu que des troupes paramilitaires ont ouvert le feu sur des Tibétains non armés dans l’est du Tibet il ya deux jours, blessant grièvement au moins dix Tibétains.

TIC a soulevé des questions avec les participants étrangers individuels de la conférence à Lhassa sur Août 12-13 ans. Kai Mueller, directeur exécutif de TIC-Allemagne a déclaré: «Nous sommes consternés par la participation des individus étrangers dans une conférence qui vise à déformer la vérité à propos de la situation au Tibet et ignore complètement les évaluations des représentants des Nations Unies, les gouvernements et les ONG indépendantes sur la situation au Tibet. Elle le fera aucune faveur à la crédibilité de ceux qui participent, et il soulève de sérieuses questions pour les partis politiques et les institutions universitaires que les délégués étrangers représentent. « 

Le Lhassa consensus », produite lors du Forum 2014 sur le développement du Tibet», organisée par les autorités chinoises, a déclaré que: « Les participants remarquent que le Tibet jouit d’une croissance économique saine, l’harmonie sociale, la culture tibétaine profonde et magnifique paysage naturel, et les gens jouissent d’une vie heureuse « . Le «consensus» a également attaqué à la fois le Dalaï Lama et la couverture médiatique internationale du Tibet, en déclarant que:. « Les participants sont unanimes à dire ce qu’ils ont réellement vu au Tibet diffère radicalement de ce que le 14ème Dalaï [Lama] et la clique du dalaï lama ont déclaré l’ Les déclarations de clique du Dalaï Lama sur le Tibet sont déformée et inexacte. [...] De nombreux rapports des médias occidentaux sont biaisées et ont conduit à beaucoup de malentendus.  » ( cliquez ici pour accéder à texte intégral ).

La Campagne internationale pour le Tibet en Allemagne a écrit au Parti social-démocrate au Parlement autrichien suite à la participation de Peter Wittmann, membre du Conseil national autrichien, de se demander si le parti soutient le «Consensus de Lhassa» et si M. Wittmann, qui est président de la commission constitutionnelle du Parlement autrichien, assistait à titre officiel. TIC a également contacté l’Université de Vienne pour savoir si elle prend en charge le «consensus» en raison de la présence de Richard Trappl, directeur de l’Institut Confucius de l’Université.

Au Royaume-Uni, les journalistes ont cherché à demander du travail porte-parole du banc avant Seigneur Neil Davidson de Glen Clova, Ombre avocat général pour l’Ecosse, sur les opinions qu’il a exprimées lors de la conférence, qui luttent contre ceux de son parti politique. Les médias d’Etat chinois ont rapporté que Lord Davidson d’accord avec un point de vue exprimé lors de la conférence que le journalisme dans les médias occidentaux se nourrit de désinformation du Dalaï Lama à déformer la situation au Tibet, et que Lord Davidson a ajouté: «Les médias occidentaux simplement écrire le bonheur des gens au Tibet de la Chine et de savoir peu de choses sur le type de développement qui se déroule au Tibet « .

Le Parti travailliste britannique affirme qu’il reste « profondément préoccupé par la situation des droits de l’homme » au Tibet. Journalistes britanniques n’ont pas été en mesure d’atteindre Seigneur Davidson pour commentaire. Seigneur Davidson est un avocat à la Grande-Bretagne qui a siégé au comité de la Faculté des défenseurs des droits de l’homme.

Le même jour que la conférence s’est ouverte à Lhassa, dix Tibétains ont été gravement blessés après que la police paramilitaires ont ouvert le feu sur une foule de manifestants pacifiques, qui réclamaient la libération d’un leader respecté du village . Depuis 2009, plus de 130 Tibétains ont eux-mêmes mis le feu dans un climat politique de l’oppression intense. Le gouvernement chinois a répondu aux immolations – dont deux qui s’est passé à Lhassa – en intensifiant l’accumulation militaire au Tibet et le renforcement des politiques et des approches qui sont la cause de racine des actes, comme des campagnes agressives contre la loyauté envers le Dalaï Lama .

Il n’était pas clair si tous les participants étrangers avaient signé la «Lhassa consensus» comme il a été indiqué par les médias d’Etat chinois. Interrogé par un journaliste, un participant, l’ancien maire de Christchurch, Nouvelle-Zélande, Sir Bob Parker, a déclaré:. « Pas du tout, je suis conscient du fait que la déclaration a été faite, mais je n’ai certainement pas signé jusqu’à ce que je. pense qu’un certain nombre de gens qui étaient là étaient un peu surpris de cette déclaration entendre parler. « 

Autres participants étrangers à la conférence inclus Pat Breen, président de l’irlandais Comité mixte Parlement des Affaires étrangères et du Commerce Robert John Parker, président de Huaxin International Ltd de Nouvelle-Zélande, Kondo Shoichi, secrétaire général de la sino-japonaise Syndicat d’amitié parlementaires non partisane et ancien vice-ministre japonais de l’environnement; Bob Parker, ancien maire de Christchurch, Nouvelle-Zélande; N. Ram, président et éditeur du groupe hindou de journaux et Kulasri Kariyawasam, secrétaire de la coopération culturelle Sri Lanka Chine et social.

Publié dans Tibet | Pas de Commentaire »

Chine, le Tibet, et marxiste propagande

Posté par cercletibetverite le 18 août 2014

 http://www.niticentral.com/2014/08/18/china-tibet-and-marxist-propaganda-236081.html

Chine, le Tibet, et marxiste propagande


Claude Arpi 18 août 2014

C'était la première fois que ce type de propagande exercice a eu lieu au Tibet; le «éditeur» d'un «journal national« Indien, un partisan régulier de l'occupation chinoise du Tibet, était le visage indien.

Xinhua a récemment publié un texte intitulé le «Consensus de Lhassa». Il est dit être les résolutions ont atteint à la fin de la «2014 Forum sur le développement du Tibet, de la Chine», organisé par Pékin avec quelques partisans étrangers du Parti communiste de la Chine dans l’assistance.

Le «Forum 2014» a été organisé conjointement par le Bureau d’information du Conseil d’Etat de la République populaire de Chine (le Cabinet) et le soi-disant gouvernement populaire de la Région autonome du Tibet (RAT). Il était une affaire officielle et les «invités» n’avait pas le choix que d’accepter les conditions dictées par le Parti à Pékin. Ils savaient probablement ce avant: il n’y a pas de repas gratuit dans la Chine communiste.

Le «Forum» a eu lieu du 12 Août à 13 Lhassa.

 

La propagande officielle dit qu’il a été suivi par 100 participants «distingués» (lire apologistes Chine communiste) de plus de 30 pays, (ce qui est douteux de voir les photos publiées par le gouvernement chinois avec un grand pourcentage de participants chinois à la recherche entre l’ «100»).

C’était la première fois que ce type de propagande exercice a eu lieu au Tibet; le «éditeur» d’un «journal national« Indien, un partisan régulier de l’occupation chinoise du Tibet, était le visage indien.

La cérémonie d’ouverture a été abordée par Lobsang Gyaltsen, le président du gouvernement TAR, qui a prononcé son discours habituel sur le «développement saute-mouton», «le fondement et la clé pour résoudre tous les problèmes du Tibet est confrontée et le développement durable de la région est à la . noyau « Gyaltsen a ajouté: » Le Tibet ne se développera jamais au détriment de son environnement … Pour protéger l’environnement du Tibet est la plus grande contribution que nous pouvons apporter à la nation et même l’humanité « Il semble impressionné les délégués.. Gyaltsen aussi «promis» de maintenir la stabilité sociale et l’harmonie … une condition préalable pour le développement saute-grenouille du Tibet, at-il dit.

En Chine, la «stabilité» souvent ne rime pas avec «la liberté individuelle».

Juste avant le Forum, Le Quotidien du Peuple avait rapporté que Pékin avait publié de nouvelles réglementations à l’échelle nationale pour les services de messagerie instantanée (SMS). Les règlements ont apporté des «limites»; tous les utilisateurs doivent s’inscrire auprès de vrais noms; Les noms doivent être validés par le fournisseur de service lors de l’enregistrement. Les comptes publics ouverts par les organisations qui fournissent des services d’information doivent passer par des examens supplémentaires et doivent s’inscrire auprès des bureaux administratifs de l’État correspondant tandis que les fournisseurs de services sont également tenus de conserver les documents et les preuves de violations.

C’est pour le continent. Vous pouvez imaginer la situation dans les zones agitées ‘minoritaires’ comme le Tibet et le Xinjiang! Mais ce n’était pas la principale préoccupation des «invités».

Cui Yuying, un Tibétain avec un nom Han qui a fait dans la hiérarchie communiste (elle est désignée comme vice-directeur du Bureau d’information du Conseil d’Etat de la Chine), a inauguré le «Forum».

Elle a utilisé le vieil argument que Pékin ne veut que la modernité pour le Tibet. Le même argument a été utilisé dans les années 1950, quand Mao et ses collègues ont prétendu que le Dalaï Lama ne voulait pas «réformes» et donc Tibet devaient être «libéré». Plus d’un million de personnes sont mortes dans le processus. Encore une fois cela ne dérange les participants.

Cui a insisté que pour certains (lire le Dalaï Lama?), « Le Tibet doit rester primitive et tout développement de la région est égal à l’anéantissement de la culture tibétaine et l’environnement de la région.» Elle a ajouté: «Pour leur compréhension, les Tibétains doivent toujours monter yaks et vivre dans des tentes « .

Selon Xinhua, pendant ces deux jours, des universitaires, des journalistes, des politiciens et des entrepreneurs « ont exprimé leur compréhension du développement du Tibet ». L’agence de nouvelles chinoise a cité le «éditeur» du plus grand journal en langue anglaise de l’Inde »(il est mal, ce quotidien publié à partir de Chennai n’est pas le plus grand journal en Inde): » Le Tibet a été visiblement transformée par la croissance du PIB à deux chiffres depuis deux décennies sans interruption et est entré dans une nouvelle phase de développement « . Il a en outre affirmé: « À la suite de ce développement, l’interaction et l’intégration du Tibet avec le reste de la Chine se sont approfondies et son isolement du reste du monde a été décisive terminé. »

Le «éditeur» probablement ne lit jamais la presse chinoise, qui admet volontiers que la plupart des infrastructures au Tibet est construit pour la «défense des frontières nationales» (lire, pour prévenir une attaque indienne).

Le thème du Forum était «Le développement du Tibet: opportunités et alternatives».

Seigneur Neil Davison du Parti travailliste britannique, «représentées» au Royaume-Uni. Il a été cité par les Chinois comme disant: «De nombreux rapports occidentaux sont écrits par des amateurs du Dalaï Lama. Il est mal à l’aise … et coûteux d’avoir leur préjudice en cause « .

L’argument de Lord Davidson est que le coût élevé de Voyage au Tibet est une des raisons pourquoi les médias occidentaux « but lucratif » choisit rapport de ne pas «correctement» de Lhassa. Il est de toute évidence pas au courant que Pékin a interdit aux journalistes étrangers de se rendre au Tibet, « et encore moins de procéder à toute forme de journalisme indépendant là-bas, » ajoute la BBC. ». Ses commentaires ont été pris en charge par surprise par Free Tibet, un groupe basé au Royaume-Uni qui fait campagne pour mettre fin à ce qu’il appelle l’occupation chinoise du Tibet »: Il rend compte, dit la BBC, il a été incapable – soit par le Parti travailliste ou le biais du secrétariat personnel de Lord Davidson.

Quant à la «éditeur» indienne, il a déclaré que le 14ème Dalaï Lama « n’avait pas l’intention de revenir, parce qu’il a passé toute sa vie [en Inde] de [l'âge de] 24 ans quand il était immature, et maintenant [il est] considéré comme un homme sage sur [la] art du bonheur et de la méditation. Il n’est pas le doute qu’il est plus un leader politique d’un moine. Il sait jouer sur les émotions, qui trompe le monde. Même les stars d’Hollywood pensent qu’il est charismatique. « 

Une déclaration évidemment dicté par Pékin.

A la fin de leurs «délibérations», les délégués ont adopté « résolutions », appelées par Pékin « Le consensus Lhassa»; entre autres choses, il est dit:

• Les participants remarquent que le Tibet jouit d’une croissance économique saine, l’harmonie sociale, la culture tibétaine profonde et magnifique paysage naturel, et les gens jouissent d’une vie heureuse. Les participants remarquent que les gens ordinaires au Tibet sont satisfaits de leurs aisés vie, bonne éducation, son soins médicaux, le logement et divers titres sociaux.

• Les participants sont unanimes à dire ce qu’ils ont réellement vu au Tibet diffère radicalement de ce que le 14ème Dalaï et la clique du dalaï lama ont dit. Les déclarations de la clique du Dalaï Lama sur le Tibet sont déformée et inexacte.

Dans l’intervalle, le Centre tibétain pour les droits de l’homme et de la démocratie (TCHRD) à Dharamsala a indiqué que «malgré la restriction stricte sur la communication, l’information sort de Kardze la préfecture autonome tibétaine (TAP) dans la province du Sichuan, les forces paramilitaires chinoises ont ouvert le feu sur désarmée manifestants tibétains le 12 Août 2014, au moins 10 Tibétains ont été blessés. Les Tibétains blessés ont subi des blessures par balle à la tête et le torse « .

Pékin ne se rend pas compte que le développement de nouvelles routes ou de grande infrastructure (principalement utilisé par l’armée chinoise ou les touristes chinois), ne peut pas remplacer la liberté d’expression pour la population locale.

Si Pékin est sérieux au sujet de la résolution de la question du Tibet, il est sur la mauvaise voie.

Publié dans Tibet | Pas de Commentaire »

 

Nina |
Le blog de Choune |
Coordination pour la Défens... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | vrankennathalie
| Algérie, monde arabe
| Bienvenue à SAINT-CYR-SUR-M...