• Album : FREE TIBET
      <b>FREE TIBET</b> <br />
  • août 2014
    L Ma Me J V S D
    « juil   sept »
     123
    45678910
    11121314151617
    18192021222324
    25262728293031
  • Archives

  • Visiteurs

    Il y a 1 visiteur en ligne
  • Sondage

    Désolé il n'y a aucun sondage disponible actuellement.
  • Accueil
  • > Archives pour le Dimanche 3 août 2014

 » Tibet Solution  » nouvelle vidéo proposée par Pema : gouvernements du monde entier, ne vous laissez pas intimider par la Chine

Posté par cercletibetverite le 3 août 2014

http://www.tibet.fr/site/evenements.php?itemid=23009

 » Tibet Solution «  nouvelle vidéo proposée par Pema : gouvernements du monde entier, ne vous laissez pas intimider par la Chine

Category: General
Posté par : RFT
Date : 03/08

https://www.youtube.com/watch?v=IHa8dSNYHog#t=50

 

 

 

Image de prévisualisation YouTube

Les tactiques d’intimidation de la Chine qui mettent à mal l’action internationale en faveur du Tibet vous inquiètent-elles? Oui ? Et bien, moi aussi! Regardez et partagez ma nouvelle vidéo sur la manière dont nous pouvons répondre à l’agression de la Chine.

www.TibetSolution.org

Pékin utilise son influence économique et politique pour menacer et punir les dirigeants internationaux qui rencontrent le Dalaï Lama. En conséquence, de nombreux gouvernements craignent de plus en plus d’évoquer le sujet du Tibet. En intimidant les gouvernements un par un, la Chine essaye de mettre fin à toutes les discussions sur le Tibet au sein de la communauté internationale.

De mon point de vue, la solution à ce problème est évidente: les gouvernements ont besoin de se serrer les coudes et de dénoncer la mascarade de la Chine.

Les dirigeants chinois ne peuvent pas se permettre de couper leurs relations avec le monde, et particulièrement avec des pays comme l’Angleterre, la France ou l’Allemagne, malgré les menaces qu’ils font à ce sujet. Ils continuent à mener cette stratégie car leurs tactiques d’intimidation fonctionnent. De nombreux gouvernements capitulent face aux exigences chinoises à cause de la pression et des arguments à courte-vue construits par leur lobbies commerciaux nationaux.

Faire en sorte que les gouvernements tiennent tête à l’intimidation chinoise ne sera pas facile mais les représentants publics dans plusieurs pays et les gouvernements « clefs » semblent vouloir donner une chance à cette stratégie.

A présent, une tempête de soutien public apporterait à cette nouvelle perspective l’énergie dont elle a besoin.

Partagez cette vidéo avec trois personnes aujourd’hui et invitez-les à prendre part à la Solution pour le Tibet.
http://sft.convio.net/site/R?i=SfJwP1QYb9ZhjeX4FQKT2g

C’est la première étape afin que les dirigeants chinois ressentent assez de pression internationale pour qu’ils diminuent réellement leurs politiques répressives au Tibet. Mais pour que les gouvernements prennent part, ils ont besoin d’entendre directement l’appel émanant de leurs citoyens.

Lorsque vous aurez partagé cette vidéo, merci de soutenir l’action en signant la pétition « Tibet Solution »: www.TibetSolution.org

Nous nous assurerons que nos voix associées pourront atteindre toutes les personnes qui peuvent permettre à cette stratégie de fonctionner pour le Tibet. Pour les tibétains, la situation n’a jamais été aussi critique. Pour les gouvernements, la solution n’a jamais été aussi faisable:
www.TibetSolution.org

Avec détermination,

Pema Yoko
Directeur adjoint

PS: Supportez les efforts de SFT pour assurer une action forte des gouvernements en faisant aujourd’hui un don:
http://sft.convio.net/site/R?i=rZAT3rbBVPIGB9A8teJI6A

Pour en savoir plus: (articles en anglais exclusivement)

1. « Unite for Tibet: A New Global Approach », a report co-authored by SFT and coordinated by the International Tibet Network, illustrating the failure of the current policy to address China’s occupation of Tibet through bilateral approaches.
http://sft.convio.net/site/R?i=7S2AN_6PnXMG30w1xBoImA

2. Statement by former U.S. Undersecretary and Special Coordinator for Tibetan Affairs Maria Otero citing the Tibet crisis as an example where the US and EU can partner on « common strategic engagement. »
http://sft.convio.net/site/R?i=VqoJWY9XKe0J2-YFMGrQkg

3. »The Tibetan test – The West must unite to resist Chinese bullying against those who meet Tibet’s leaders » by Edward Lucas, European Voice.
http://sft.convio.net/site/R?i=_6TogOIcveF8Qtpch6DjvQ

4.Statements by Human Rights Watch in support of united government approach to Tibet.
http://sft.convio.net/site/R?i=YDVjM_zErAyVu6EtcNXDcg
http://sft.convio.net/site/R?i=u55ec1b2-NU_UXqmzSdjow

5. Recent European poll showing overwhelming support for His Holiness the Dalai Lama and Tibet commissioned by International Campaign for Tibet
http://sft.convio.net/site/R?i=uhCSoguQZa-hLJM6hjLtMw

6. Op-ed by ICT president Matteo and Ellen Bork on united government action.
http://sft.convio.net/site/R?i=M3Qu6s_JMYO3dKX6nb3BIg

7. « Does upsetting China matter? » by Kerry Brown for CNN.
http://sft.convio.net/site/R?i=SlJyqMJviKVf4YorHRWO1Q

To unsubscribe from all future email, paste the following URL into your browser:
http://sft.convio.net/site/CO?i=9dxooMVw8s6LlAN8Wmme6OpszXxfif5s&cid=1181

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

Au Bhoutan, le bonheur national brut remplace le produit national brut

Posté par cercletibetverite le 3 août 2014

http://www.rtbf.be/info/societe/detail_au-bhoutan-le-bonheur-national-brut-remplace-le-produit-national-brut?id=8327314

Au Bhoutan, le bonheur national brut remplace le produit national brut

SOCIETE | dimanche 3 août 2014 à 13h34

 

Au Bhoutan, le bonheur national brut remplace le produit national brutAu Bhoutan, le bonheur national brut remplace le produit national brut – © Tous droits réservés

Le Bhoutan, c’est un petit royaume bouddhiste niché dans l’Himalaya. Un royaume ou le produit national brut est remplacé par le bonheur national brut. Un indicateur économique plutôt étonnant.

Un pays grand comme la Suisse, coincé entre l’Inde et la Chine. Bienvenue au Bhoutan, petit royaume de 700 000 âmes. Un pays qui a choisi un indicateur économique un peu différent : le BNB, bonheur national brut.

Un choix dicté par le jeune Roi Wang-Chuck lors de son accession au trône en 1972. « Il a alors eu l’idée que si le bonheur est la valeur la plus importante pour les citoyens alors cela doit être le rôle de l’Etat de créer les conditions pour promouvoir et rendre possible l’accession au bonheur pour les citoyens« , explique Jigmey Thinley, ex-premier ministre du premier gouvernement démocratique du Bhoutan.

Il a été un des artisans du bonheur national brut. Un concept qui repose sur quatre piliers : santé, bonne gouvernance, écologie et préservation de la culture traditionnelle. Mais, il le reconnait, il y a encore du chemin à faire: « Ce n’est que depuis récemment que nous faisons partie des pays à revenu moyen mais dans notre pays une grande partie de la population doit encore se battre pour survivre. Nous devons encore atteindre un niveau de services décents. Je ne peux donc pas vous dire que les gens sont heureux car les conditions du bonheur ne sont pas encore remplies« .

Reste que pour Léo Bormans, auteur du « Grand livre du bonheur », cet indicateur économique plutôt alternatif n’a rien de fantaisiste: « Le bonheur national brut, ce n’est pas naïf, ce n’est pas pour les imbéciles. Ce sont des mesures très économiques, ils ont des indicateurs très spéciaux« , affirme-t-il en expliquant avoir été impressionné par les efforts qu’ils fournissent dans la vie quotidienne pour améliorer le bonheur des gens. 

Alors la Belgique pourrait-elle troquer son bon vieux Produit national brut pour le bonheur national brut ? Tout ne serait que question de point de vue: « Je dirais que chez vous en Belgique, davantage de conditions sont remplies. Et que si vous prenez au sérieux la recherche du bonheur, si le bonheur c’est important pour vous, vous avez plus de chances d’être heureux que nous autres Bhoutanais en ce moment !« , lance Jigmey Thinley. 

Alors si le Bhoutan n’a pas encore atteint le nirvana, une chose est sûre: son bonheur national brut n’a rien d’une mode passagère. Tant il est vrai que la quête du bonheur est aussi universelle qu’intemporelle.

Rachel Crivellaro

Le bonheur au Bhoutan

Publié dans Bhoutan | Pas de Commentaire »

PROPAGANDE Chine: de faux utilisateurs démasqués sur Twitter

Posté par cercletibetverite le 3 août 2014

PROPAGANDE

Chine: de faux utilisateurs démasqués sur Twitter

http://www.jolpress.com/node/827371

Le scandale est de taille sur Twitter. Le « New York Times » a mené, avec la participation de l’organisation « Free Tibet », une enquête sur de faux comptes Twitter promouvant la présence chinoise au Tibet. Plus d’une centaine de comptes viennent d’être fermés.

PROPAGANDE   Chine: de faux utilisateurs démasqués sur Twitter dans Chine chine_

Photo – Crédit: capture d’écran France 24

Tom Hugo n’était qu’un internaute parmi d’autres. Ce jeune homme avait une véritable passion pour le Tibet. Il postait d’ailleurs sur Twitter de nombreux messages prônant la « qualité de vie » instaurée par la présence chinoise au Tibet. Seulement voilà, Tom Hugo n’existe pas. Il n’est que le produit d’une propagande chinoise. Sa photo de profil est en réalité celle d’un mannequin Brésilien, Felipe Berto.

Autopsie d’une propagande

Le contenu des publications a été rédigé par la presse officielle chinoise. Tous les Twittos fictifs parlent et traduisent parfaitement les articles en chinois.  L’utilisation de Twitter permet de promouvoir les idées avec un minimum d’information.  C’est un message de haine envers le Dalaï Lama qui a alerté l’ONG Free Tibet. En très peu de temps, le tweet a été retweeté plus de 6.000 fois.

Free Tibet appelle à la vigilance

Cette campagne de propagande est menée pour montrer « le bonheur de vivre au Tibet ». Pour l’essentiel, on voit des Tibétains heureux de vivre dans un Tibet sous occupation chinoise.

L’ONG demande aux internautes de se méfier des faux profils. Beaucoup de comptes reste encore à découvrir. Twitter s’est engagé à durcir sa surveillance.

Pour l’instant aucune preuve tangible n’accuse le gouvernement d’être à la tête du projet. Cependant, le gouvernement chinois a déjà prouvé son habileté à manipuler les réseaux sociaux. Selon Reporters sans frontières, la Chine est le plus grand ennemi de la liberté sur internet. 

Publié dans Chine, Tibet | Pas de Commentaire »

 

Nina |
Le blog de Choune |
Coordination pour la Défens... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | vrankennathalie
| Algérie, monde arabe
| Bienvenue à SAINT-CYR-SUR-M...